NOUVELLES

Hollande attendu à Malte sur les questions méditerranéennes et européennes

05/10/2012 04:54 EDT | Actualisé 04/12/2012 05:12 EST

LA VALETTE-DU-VAR, France - LA VALETTE (Sipa) — François Hollande était attendu vendredi à Malte pour une rencontre entre pays du bassin méditerranéen. France, Italie, Espagne et Portugal en profiteront pour évoquer ensemble les questions économiques européennes, lors d'une courte réunion.

Le président français est attendu à 13h à Malte, où il participera avec les autres dirigeants présents à un déjeuner, puis à une session de travail où seront notamment abordées les questions de sécurité au Moyen-Orient, au Sahel et au Mali. Le "groupe 5+5" réunit, côté européen, France, Espagne, Italie, Portugal et Malte, et, côté africain, Algérie, Libye, Tunisie, Maroc et Mauritanie.

François Hollande doit donner une conférence de presse à 17h45.

A 18h, il participera à une rencontre quadrilatérale avec le président du Conseil italien Mario Monti, le Premier ministre espagnol Mariano Rajoy, et le Premier ministre portugais Pedro Passos Coelho. Les représentants des quatre pays soumis à un régime d'austérité, dans le contexte de crise de la dette en Europe, ne disposeront que d'une demi-heure pour se pencher notamment sur les questions économiques.

Lors de brefs entretiens bilatéraux, François Hollande doit rencontrer le président de la Mauritanie Mohamed Ould Abdel Aziz, de la Tunisie Moncef Marzouki, ainsi que les premiers ministres marocain Abdel-Ilah Benkiran et algérien Abdelmalek Sellal.

Le président de la Commission européenne José Manuel Barroso, ainsi que le secrétaire général de la Ligue arabe et le secrétaire général de l'Union pour la Méditerranée assisteront également au sommet à La Valette.

Les Etats participants veulent relancer le dialogue et la coopération entre pays méditerranéens. L'Union pour la Méditerranée, lancée en 2008 à l'initiative de Nicolas Sarkozy, compte 44 membres dont les 27 de l'UE, mais n'a jamais réussi a atteindre son rythme de croisière, bloquée en outre par l'arrivée des Printemps arabes en 2011.

En début de soirée, François Hollande doit prononcer une allocution devant la communauté française.

AP-sc/st

PLUS:pc