NOUVELLES

Le nombre de personnages gais à la télévision américaine en hausse, selon GLAAD

05/10/2012 04:57 EDT | Actualisé 05/12/2012 05:12 EST
jpistudios.com
Chris Colfer "Glee" Academy Screening and Q and A Leonard H. Goldenson Theatre North Hollywood, CA 5/1/12 © Jill Johnson/jpistudios.com 310-657-9661

NEW YORK, États-Unis - Le nombre de personnages homosexuels et bisexuels dans les téléséries américaines présentées par les grandes chaînes a atteint cette saison son plus haut niveau à vie, a annoncé vendredi l'Alliance des gais et lesbiennes contre la diffamation (GLAAD).

Publié vendredi, le 17e rapport annuel de GLAAD sur la question indique que 4,4 pour cent des personnages réguliers des séries dramatiques et des comédies diffusées aux heures de grande écoute durant la saison 2012-2013 sont des gais, des lesbiennes, des bisexuels ou des transgenres (GLBT).

Il s'agit d'une hausse par rapport à 2011, où la proportion de personnages homosexuels dans les téléséries avait connu un léger recul par rapport aux années précédents en s'établissant à 2,9 pour cent.

Le rapport est basé sur l'étude de 97 émissions qui seront présentées au cours de la saison par les plus importantes chaînes télévisées américaines. Sur les 701 protagonistes réguliers répertoriés par GLAAD, 31 sont homosexuels, bisexuels ou transgenres.

ABC arrive en tête avec 10 personnages sur 194, soit 5,2 pour cent, alors que Fox se classe en deuxième position avec 6 personnages sur 118, soit 5,1 pour cent.

GLAAD a souligné les progrès de CBS, qui est passé de 0,7 pour cent en 2011-2012 à 2,9 pour cent en 2012-2013 avec 4 personnages sur 142. La chaîne doit notamment cette amélioration à sa nouvelle télésérie «Partners», qui met en scène deux amis d'enfance et partenaires d'affaires dont l'un est gai et en couple.

Le nombre de représentants de la communauté GLBT a aussi augmenté du côté des séries diffusées par les chaînes câblées, passant de 29 la saison précédente à 35 pour l'actuelle saison.

Dans cette catégorie, c'est Showtime qui remporte la palme avec 12 personnages. C'est toutefois la télésérie «True Blood» de HBO qui demeure l'émission la plus diversifiée des réseaux câblés avec six protagonistes homosexuels, bisexuels ou transgenres.

La part de personnages gais masculins continue cependant à être plus importante que celle de leurs pendants féminins avec 64 pour cent pour les premiers contre 36 pour cent pour les deuxièmes.

«C'est très important que les réseaux créent des histoires complexes et variées pour les personnages du groupe GLBT dans les différentes émissions qu'ils diffusent», a déclaré le président de GLAAD, Herndon Graddick.

«Les Américains sont de plus en plus nombreux à accepter les membres de leur famille, leurs amis, leurs collègues et leurs pairs qui appartiennent à la communauté GLBT et, lorsqu'ils regardent leurs émissions préférées, ils s'attendent à retrouver à la télévision la même diversité qui prévaut dans leur quotidien.»

PLUS:pc