NOUVELLES

Des milliers de Syriens manifestent pour armer les rebelles de l'ASL (militants)

05/10/2012 10:34 EDT | Actualisé 05/12/2012 05:12 EST

Des milliers de personnes hostiles au régime ont manifesté vendredi à travers la Syrie, appelant à envoyer des armes aux rebelles de l'Armée syrienne libre (ASL), composée de déserteurs et de civils ayant pris les armes.

Comme chaque vendredi, les Syriens avaient été appelés à manifester contre le régime de Bachar al-Assad, avec cette fois pour slogan: "Nous voulons des armes, et non pas des déclarations, pour assurer la protection de nos enfants", publié par les militants pro-démocratie sur leur page Facebook "Syrian Revolution 2011".

Les manifestations ont lieu chaque semaine depuis le début de la révolte en mars 2011 qui s'est transformée en guerre civile, mais sont devenues moins importantes au fil des mois en raison de l'escalade des violences.

Dans la région d'Alep (nord), des centaines de jeunes dont des enfants ont manifesté dans la ville kurde de Koubani, arborant des drapeaux kurdes et ceux verts, blancs, noirs et rouges de la Révolution syrienne, selon une vidéo postée par des militants sur YouTube.

A Alep même, la deuxième ville du pays que se disputent depuis près de trois mois rebelles et forces gouvernementales, des manifestations ont eu lieu dans plusieurs quartiers dont celui de Hanano (est), a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Dans la capitale, plusieurs dizaines de personnes se sont rassemblées dans le quartier de Barzé (nord-est), selon une vidéo postée sur YouTube par des militants.

Des manifestations se sont déroulées également dans plusieurs quartiers de Hama, dans le centre du pays, en dépit du déploiement des forces de sécurité qui ont arrêté une vingtaine de manifestants, selon l'OSDH.

"Le peuple demande qu'on arme l'ASL", criaient des centaines d'hommes à la sortie d'une mosquée à Hilfaya, dans la province de Hama.

Des protestataires à Khan Cheikhoune, dans la province d'Idleb (nord-ouest), dansaient au rythme d'un tambour et criaient: "Syrie! Liberté".

ser-am-rm/vl

PLUS:afp