NOUVELLES

Des manifestants interrompent un vote de confiance du gouvernement libyen

05/10/2012 03:10 EDT | Actualisé 04/12/2012 05:12 EST

TRIPOLI, Libya - TRIPOLI (Sipa) — Des manifestants ont fait irruption jeudi au Parlement libyen et ont interrompu le vote de confiance au nouveau gouvernement, pour réclamer que leur ville, Zaouia (nord-ouest), soit mieux représentée.

Les manifestants ont perturbé les activités du Parlement en scandant des slogans contre le Premier ministre récemment élu, Mustafa Abushagur. Les députés ont alors quitté le parquet du Congrès national général en déclarant qu'ils ne voteraient pas sous la pression de manifestants, a déclaré le porte-parole Omar Humidan.

Cette démonstration de force reflète les divisions qui tiraillent la Libye, où des tribus et groupes rivaux réclament une meilleure représentation institutionnelle.

Mercredi, le Premier ministre Mustafa Abushagur présentait à la Chambre la composition de son gouvernement, majoritairement composé de technocrates venus des plus grandes villes du pays, dont une femme.

cc-ljg/AP-v630

PLUS:pc