NOUVELLES

Cho s'excuse à Olivier Jean

05/10/2012 10:27 EDT | Actualisé 05/12/2012 05:12 EST

Dans sa première entrevue depuis le scandale qui éclabousse l'équipe américaine de patinage de vitesse courte piste, Simon Cho s'est excusé d'avoir saboté les patins d'Olivier Jean.

Dans une entrevue accordée à la National Public Radio (NPR), Cho a exprimé ses remords pour ses gestes qui ont entraîné l'abandon de Jean au relais 5000 m des Championnats du monde 2011, à Varsovie.

« J'aimerais m'excuser auprès de Patinage de vitesse Canada, de l'équipe canadienne en entier, et bien sûr, d'Olivier Jean. Je veux qu'ils sachent que je n'ai que du respect pour eux et que je suis sincèrement désolé. »

Cho a également indiqué qu'il ne visait pas spécifiquement Jean. Son équipe partageait en effet le même vestiaire, qui était alors vide, que la délégation canadienne. Cho a donc utilisé la plieuse, une machine qui sert à ajuster les lames afin qu'elles mordent davantage dans la glace.

« Ça a simplement adonné que c'était les patins d'Olivier, car nous étions assis côte à côte. J'ai paniqué et j'ai abîmé ses lames. Mes mains tremblaient, car j'étais effrayé. »

Cho, champion du monde 2011 du 500 m, a indiqué que Jae Su Chun, l'entraîneur-chef de l'équipe nationale américaine, l'a approché à plusieurs reprises pour qu'il sabote les lames des Canadiens. Le patineur aurait refusé par deux fois, mais a croulé sous la pression.

Cho affirme notamment que Chun lui a dit : « Si tu veux être le meneur de notre équipe, si tu veux la mener aux prochains Jeux olympiques, tu dois faire ça. »

L'athlète de 20 ans souhaite poursuivre sa carrière, mais a dit s'attendre à une sanction de la part des autorités. De son côté, Chun a été suspendu temporairement par la Fédération américaine de patinage de vitesse.

PLUS: