NOUVELLES

Le bois doit être présent dans l'amphithéâtre, dit le PQ (PHOTOS)

05/10/2012 04:39 EDT | Actualisé 04/12/2012 05:12 EST
Radio-Canada.ca

Le gouvernement péquiste a déclaré vendredi que le bois doit faire partie des matériaux de construction du futur amphithéâtre de Québec, ce qui a fait réagir l'opposition et le maire Labeaume.

Le responsable des forêts au ministère des Ressources naturelles, Denis Trottier, a affirmé que le bois doit occuper une place de choix dans l'amphithéâtre afin de faire la promotion des produits québécois.

M. Trottier dit faire confiance au processus d'appels d'offres en cours, mais il n'écarte pas une intervention du gouvernement pour assurer la présence du bois dans le projet.

« On a pris l'engagement de valoriser cette ressource-là, c'est extrêmement important, tant au point de vue écologique qu'économique, et je pense que ça fait partie de la mission de l'État de développer la fierté envers cette ressource-là », a-t-il indiqué.

La CAQ dénonce l'intervention des péquistes

La Coalition avenir Québec (CAQ) n'a pas tardé à réagir. « Les péquistes veulent attendre la fin des appels d'offres [...] pour après ça dire : "Vous allez mettre du bois là-dedans. Si ça ne marche pas, on ne vous prend pas". Ça ne marche pas de même dans la vraie vie! », a déploré le député de Chauveau, Gérard Deltell.

Selon lui, les libéraux sont également à blâmer dans ce dossier. « C'est Mme Normandeau qui avait suggéré ça, les libéraux sont eux aussi responsables de cette situation-là », a ajouté le député de la CAQ.

Réaction du maire Labeaume

Le maire de Québec s'oppose aussi à une intervention du gouvernement dans ce dossier.

En visite dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean dans le cadre d'une activité visant à contrer le décrochage scolaire, Régis Labeaume a déclaré que personne n'avait à imposer quoi que ce soit aux gens de Québec.

INOLTRE SU HUFFPOST

Première pelletée de terre
Souvenirs des Nordiques de Québec