NOUVELLES

Algérie: mort de Pierre Chaulet, médecin anticolonialiste

05/10/2012 05:51 EDT | Actualisé 05/12/2012 05:12 EST

Le professeur Pierre Chaulet, militant anti-colonialiste et principal artisan de l'éradication de la tuberculose en Algérie, est décédé vendredi à l'âge de 82 ans à Alger des suites d'un cancer qu'il soignait depuis des années, a annoncé la radio nationale algérienne.

Né le 27 mars 1930 à Alger, Pierre Chaulet a lutté contre le colonialisme français auprès de figures emblématiques de la révolution algérienne.

Il a effectué des opérations secrètes avec les combattants du Front de libération nationale (FLN) sous les ordres du révolutionnaire indépendantiste Abane Ramdane.

Selon un de ses proches, le Pr Chaulet a demandé a être enterré à côté de la tombe d'Henri Maillot, au cimetière chrétien d'El Madania à Alger.

Le Pr Chaulet a été expulsé en France durant la guerre mais a réussi, avec sa femme Claudine qui avait également épousé la cause algérienne, à rejoindre le FLN en Tunisie où il a continué ses activités de résistant à la fois comme médecin et comme journaliste au journal du FLN, El Moudjahid.

Il est l'un un des membres fondateurs de l'agence de presse algérienne APS, à Tunis en 1961.

D'origine française, le Pr Chaulet a acquis la nationalité algérienne en 1963 conformément aux principes du FLN contenus dans l'appel du 1er novembre 1954, qui a déclenché la guerre de libération.

Avec Claudine, qui a été professeur de sociologie à l'université d'Alger, il a co écrit un livre relatant leurs mémoires : "Le choix de l'Algérie : deux voix, une mémoire", sortie en 2012 aux éditions Barzakh.

amb/cnp

PLUS:afp