NOUVELLES

Un vaccin contre l'E.coli est peu utilisé par les éleveurs de bétail

04/10/2012 01:52 EDT | Actualisé 04/12/2012 05:12 EST

EDMONTON - Un vaccin qui empêche le bétail de propager la bactérie E.coli avant d'être envoyé à l'abattoir est disponible depuis plusieurs années mais n'est pratiquement pas utilisé par les éleveurs.

La compagnie pharmaceutique ontarienne qui produit ce vaccin, Bioniche (TSX:BNC), affirme que moins de 5 pour cent du bétail canadien reçoit ce vaccin.

Un dirigeant de la compagnie, Rick Culbert, révèle qu'il en coûterait 50 millions $ par année pour vacciner le cheptel national, tandis que l'impact de la bactérie sur la santé humaine entraîne des coûts annuels de 200 millions $.

Les experts expliquent que les éleveurs ne comprennent pas pourquoi ils devraient utiliser ce vaccin, puisque l'E.coli ne rend pas le bétail malade.

Des recherches sont actuellement menées pour que le vaccin soit jumelé à d'autres injections, de manière à le rendre plus facile et moins dispendieux à utiliser.

La bactérie E.coli a été découverte le mois dernier dans du boeuf préparé par l'usine XL Foods de Brooks, en Alberta, menant au rappel de plus de 1500 produits au Canada et aux États-Unis.

PLUS:pc