NOUVELLES

L'Iran appelle Damas et Ankara à la retenue après l'escalade à la frontière

04/10/2012 06:49 EDT | Actualisé 04/12/2012 05:12 EST

L'Iran, allié régional du président syrien Bachar al-Assad, a exhorté Damas et Ankara à faire preuve de retenue, après des bombardements turcs en riposte à des tirs venant de Syrie contre un village de Turquie, rapporte jeudi l'agence iranienne Fars.

"La République islamique d'Iran demande aux deux parties de faire preuve de retenue, d'enquêter sur l'incident et tenir compte des objectifs des ennemis dans la région", a déclaré à Fars le ministre des Affaires étrangères adjoint chargé des affaires arabes.

"Les deux parties doivent tenir compte des extrémistes armés et des groupes terroristes dans la région (...) La sécurité de la région repose sur le renforcement du contrôle aux frontières de la Syrie", a dit ce responsable, Hossein Amir Adbolahian.

Plusieurs obus tirés depuis la Syrie ont frappé mercredi la localité frontalière turque d'Akçakale, tuant cinq civils. L'armée turque a bombardé en représailles plusieurs "cibles" en territoire syrien. Selon une ONG syrienne, "plusieurs soldats syriens" ont été tués dans ces frappes.

La Turquie, fervent soutien aux insurgés syriens, a repris jeudi tôt ses tirs d'artillerie vers la Syrie, a indiqué à l'AFP une source de la Sécurité turque.

fpn/rmb/vl/feb

PLUS:afp