PARIS - PARIS (Sipa) — Voici une sélection de disques sortis cette semaine:

Muse: "The 2nd Law" (WEA). Ce sixième opus devrait très vite se retrouver en tête des ventes d'album en France et permettre au trio anglais emmené par Matthew Bellamy de remplir au moins un Stade de France l'été prochain à Paris. Depuis "The Resistance" en 2009 Muse connaît une ascension mondial fulgurante. Le single "Survival" pour les Jeux olympiques de Londres n'a fait que confirmer cet engouement. Ce morceau de rock épique symphonique, porté par des choeurs, très inspiré par la musique classique fait indéniablement penser à Queen tout comme "Madness", alors que "Panic Station" rappelle plus Prince ou David Bowie. Si la première partie du disque fait référence au rock des années 80, la seconde, moins convaincante, s'aventure vers les rythmes électroniques. La léthargie de la vie de couple, la crise boursière et économique sont au coeur des textes. La paternité ("Follow Me") aussi. Matthew Bellamy et l'actrice Kate Hudson sont parents depuis peu.

Diana Krall: "Glad Rag Doll" (Universal Jazz). La chanteuse ne fait pas dans la demi-mesure avec ce onzième opus. Sur la pochette tout d'abord. On la voit plantureuse en tenue légère, guêpière et porte-jarretelles. Rien à voir avec l'image glacée qu'elle affectionnait jusqu'alors. Même chose côté répertoire. Le jazz soft impeccable a cédé la place à du blues-rock aux sonorités " ragtime". Rien détonnant car l'épouse d'Elvis Costello a enrôle le producteur T-Bone Burnett et le guitariste Marc Ribot pour treize reprises de standards majoritairement des années 20 à 50. Le premier morceau "We Just Couldn't Say Goodbye" porté par la guitare blues acoustique donne le ton, tout comme "There Ain't No Sweet Man That's Worth the Salt of My Tears", soutenu par un piano bastringue et une guitare électrique nerveuse. Les treize chansons de l'opus oscillent entre salé et sucré. "I'm A Little Mixed Up" est proche de la soul alors que les ballades "Here Lies Love" ou "Let It Rain" sont plus proches du répertoire connu de la Canadienne, couronnée de succès avec "All for you", vendu à plus de 8 millions d'exemplaires en 1996. Avec ce nouvel opus, Diana Krall montre une autre face de son talent. Diana Krall, qui joue sur un piano droit Steinway des années 1890 définit son disque de "Song&Dance".

Mathieu Boogaerts: "Mathieu Boogaerts" (Tôt ou Tard ). Après "I Love You" en 2008 et deux titres écrits et composés pour Camelia Jordana "Moi c'est" et "Some Say", le chanteur publie un sixième opus de chansons françaises, qui pourrait lui permettre de toucher un public plus large. Le premier titre "Avant que je m'ennuie" aux arrangements subtils devrait séduire les radios. Sur la toile en tout cas, le clip n'est pas passé inaperçu. On y voit Mathieu Boogaerts, nu derrière son piano au milieu d'une forêt. L'opus compte douze chansons aux textes poétiques et naïfs comme le légèrement funk "On dirait qu'ça pleut" ou la biguine "Je sais". La pochette du disque, où sont dessinés des mots, a été réalisée par le duo de graphistes M/M, collaborateurs notamment de Björk.

Lescop: "Lescop" (Mercury ). Le premier opus solo d'un des membres du groupe Asyl est un belle invitation au voyage, entre réalisme et surréalisme: "Los Angeles", "Tokyo", "Ljubljana", "Paris"... Mais aussi dans le son des années 80, pop new-wave souvent sombre inspirée aussi bien par le répertoire d'Etienne Daho que celui d'Elli & Jacno. Lescop devrait vite trouver un public de nostalgique.

Sont aussi sortis cette semaine:

- John Cale: "Shifty Adventures In Nookie Wood" (Domino Recording). Le cofondateur avec Lou Reed du Velvet Underground publie son quatorzième opus. Danger Mouse a produit le titre "I Wanna Talk 2 U". Un titre à l'imagsie d'un disque blues-rock très marqué par les sonorités actuelles.

- Van Morrison: "Born to Sing: No Plan B" (Blue Note ). C'est le 34e album du chanteur irlandais. Il présente dix nouvelles chansons entre jazz et blues où le piano et le saxo dominent. Il y dénonce le système financier ("If In Money We Trust") ou encore la médiocrité, selon lui, des médias dans " Educating Archie " qui referme le disque

- Hugh Coltman: "Zero Killed" (Casablanca/ Mercury). Après un premier album solo encensé par la critique, en 1999, le chanteur anglais de The Hoax publie son second opus aux sonorités pop-folk.

- Buridane: "Pas fragile" (Believe Recordings/ Pias). Artiste de scène, après 200 concerts, July Collignon, alias Buridane (nom d'artiste inspiré du philosophe du XIVe siècle Jean Buridan), révélée aux Francofolies de La Rochelle sort un premier opus aux sonorités pop. L'ancienne danseuse à la voix cassée se produira à Paris au Café de la danse, le 10 octobre.

- Mireille Mathieu: "Chante Piaf" (EMI). Avant Patricia Kaas qui sortira un album le 5 novembre, Mireille Mathieu publie un album de reprises d'Edith Piaf. L'album rassemble 16 titres. De "A quoi ça sert l'amour" à "La goualante du Pauvre Jean", en passant par "La foule", "Milord", "L'homme à la moto" ou "Mon manège à moi".

- Rubin Steiner: "Discipline In Anarchy" (Platinum). Le Dj aligne 8 titres électro pop/rock destinés aux pistes de danse.

Sont attendus dans les semaines qui viennent:

- Le nouvel album de Daniel Powter, qui avait connu un succès international avec le single "Bad Day", sortira "Turn On The Lights" chez EMI le 8 octobre. Le très groove "Cupid" en est le premier single.

- Barclay publiera le 12 novembre "Amy Winehouse At The BBC", un coffret de 3 DVD et un CD audio relatant les prestations de la chanteuse disparue. Le coffret contient ses premières apparitions radiophoniques à la BBC, son premier passage télé, des interviews, des images rares, des reprises et des versions live de titres tirés de "Frank" et "Back to black". Le premier DVD comporte une sélection de passages TV, choisis et présentés par Jools Holland; le deuxième contient un concert filmé au Porchester Hall et le troisième, propose un court métrage avec une interview et un concert de 20 minutes filmé dans une petite église en 2006. Le CD audio, se compose de 14 titres enregistrés entre 2004 et 2009.

- Polydor annonce le nouvel album d'Olivia Ruiz, "Le calme et la tempête" pour le 3 décembre. Jean-Baptiste Mondino a signé la pochette du disque. Olivia Ruiz sera en tournée en France à partir de janvier 2013. Elle passera par l'Olympia à Paris le 18 février 2013.

- La même maison de disques sortira également le nouvel album d'Asaf Avidan en janvier prochain. "Different pulses", le premier extrait, sera disponible dès le 22 octobre. Le chanteur israélien possède une voix exceptionnelle qui rappelle parfois celle de Janis Joplin. Il se produira au Silencio à Paris le 15 novembre.

xpan/jbl/mw