NOUVELLES

Les Etats-Unis ont besoin d'armes dans la cyberguerre, estime un général

04/10/2012 04:22 EDT | Actualisé 04/12/2012 05:12 EST

Les Etats-Unis doivent développer de nouvelles armes dans le cadre de leurs efforts pour se protéger des cyber-attaques, a estimé jeudi le général Keith Alexander, directeur de l'Agence de sécurité nationale (NSA) américaine.

"Si votre défense consiste simplement à essayer de parer les attaques, elle ne peut pas être efficace", a déclaré le général Alexander, qui dirige également le "cyber-commandement" de l'armée américaine, chargé de ces questions, lors d'un colloque à Washington.

"Parfois, le gouvernement doit étudier ce qu'il faut faire pour stopper les attaques --pour les stopper avant qu'elles ne surviennent. Pour notre défense, nous devons aussi étudier des mesures offensives", a-t-il poursuivi.

Selon le général Alexander, toute attaque informatique devrait suivre les mêmes règles d'engagement qu'une attaque militaire "classique". "Nous devons avoir une discussion sur ce sujet", a-t-il jugé.

Ces commentaires surviennent alors que les Etats-Unis ont engagé une réflexion sur les stratégies --y compris offensives-- à adopter dans le cyberespace.

L'administration américaine n'a jamais confirmé son implication dans les cyber-armes qu'ont représenté les virus Flame et Stuxnet, qui ont visé l'Iran.

De nombreux spécialistes estiment que les Etats-Unis ou Israël étaient derrière ces cyber-attaques.

rl/vlk/mdm/are

PLUS:afp