NOUVELLES

Le quart des Bombers Buck Pierce n'affrontera pas les Alouettes lundi

04/10/2012 03:34 EDT | Actualisé 04/12/2012 05:12 EST

WINNIPEG - Le quart des Blue Bombers de Winnipeg Buck Pierce devra s'absenter du match de lundi contre les Alouettes à Montréal en raison d'une commotion cérébrale encaissée lors du match de samedi dernier.

Les médecins d'équipe des Bombers ont évalué les données amassées et ils ont déterminé que le quart ne sera pas apte à jouer, a fait savoir Tim Burke, l'entraîneur de l'équipe manitobaine.

«C'est très serré, mais je ne vais pas me lancer dans le jeu des prédictions quant à son retour au jeu, bien que j'espère que ce soit dès la semaine prochaine», a-t-il dit.

Ça signifie que Joey Elliott obtiendra un autre départ.

«Nous avons modifié la stratégie un petit peu afin de s'adapter à son style de jeu plutôt que le contraire, alors nous espérons qu'il connaîtra un bon match», a poursuivi Burke.

Pierce a subi ce qu'on a qualifié de légère commotion cérébrale après que le secondeur des Argonauts de Toronto Brandon Isaac l'eut frappé au menton avec son casque, samedi.

Isaac a été mis à l'amende pour ce contact mais trois joueurs des Bombers l'ont également été — les joueurs de ligne offensive Steve Morley et Justin Sorenson pour avoir pourchassé Isaac, et l'autre pour avoir commenté l'incident.

Le secondeur des Bombers Jovon Johnson a laissé entendre que les Argos ont reçu l'instruction de s'en prendre à Pierce.

Morley, un vétéran de sept saisons dans la LCF qui a disputé les quatre dernières à Winnipeg, a déclaré jeudi que c'était exactement ce que les joueurs avaient entendu au préalable.

«Nos entraîneurs nous avaient dit que ce coordonnateur défensif avait déjà visé Buck, alors nous étions au courant», a commenté Morley.

«Jovon n'a répété que ce que nous savions déjà.»

Burke croit cependant que cette rumeur est fausse et a ajouté que c'était le genre de déclaration que ses adjoints ou lui n'auraient jamais osé faire.

«Steve devrait se taire parce qu'il ne sait pas de quoi il parle», a lancé Burke lorsqu'il a été interrogé à propos des remarques de Morley.

«Je suis un ami personnel de Scott Milanovich et je sais qu'il n'encouragerait jamais ce genre de geste.»

Pierce a déclaré qu'il était prêt à payer les amendes imposées à ses trois coéquipiers.

PLUS:pc