NOUVELLES

Le prestigieux musée national de Bosnie ferme ses portes faute de financement

04/10/2012 07:49 EDT | Actualisé 04/12/2012 05:12 EST

SARAJEVO, Bosnie-Herzégovine - Après 124 ans d'existence, le musée national de Bosnie a été contraint de fermer ses portes jeudi, victime de querelles politiques et de manque de financement public.

Faute de ministère de la Culture depuis le traité de paix de 1995, qui a mis fin à la guerre de Bosnie, la prestigieuse institution, détentrice notamment de la Haggadah de Sarajevo, un texte juif vieux de 600 ans, s'est retrouvée sans gardien.

Pendant des années, le musée a survécu grâce à des dons, qui se sont taris au fil du temps. Les employés n'ont pas été payés depuis un an.

Jeudi, le personnel du musée a quitté le bâtiment en installant une affiche «fermé» sur la porte d'entrée. Plusieurs membres d'organisations étudiantes se sont enchaînés à un pilier de l'entrée, affirmant qu'ils y resteraient jusqu'à la réouverture du musée.

PLUS:pc