NOUVELLES

Le nombre de plaintes à la commissaire à la vie privée explose

04/10/2012 02:30 EDT | Actualisé 03/12/2012 05:12 EST

La commissaire à la protection de la vie privée du Canada, Jennifer Stoddart, a constaté une forte augmentation du nombre de plaintes l'an dernier. Elle relève aussi une hausse des diffusions de données non autorisées au sein des ministères et des institutions du gouvernement fédéral.

Mme Stoddart présentait jeudi son rapport annuel au Parlement. Le rapport comprend les résultats d'un examen spécial mené au ministère des Anciens Combattants, qui s'est retrouvé au coeur d'un scandale de protection de la vie privée en 2010.

Le Bureau de la commissaire a accepté 986 plaintes en 2011-2012, soit une augmentation de 39 % par rapport à l'année précédente. La majorité d'entre elles concernaient le Service correctionnel Canada, le ministère de la Défense, la Gendarmerie royale du Canada (GRC) et le ministère des Anciens Combattants.

Mme Stoddart affirme par ailleurs que 80 brèches de la protection de données personnelles ont eu lieu en 2011-2012, soit le plus grand nombre de fuites recensées ces dernières années. Il est toutefois impossible de savoir si cette hausse est liée à une surveillance accrue ou si le nombre d'incidents a effectivement augmenté.

La commissaire soutient par ailleurs que l'Agence du revenu du Canada a été spécialement sélectionnée pour un examen particulier, en raison de violations présumées de la vie privée par des employés fédéraux. Ces derniers auraient accédé à des informations personnelles de contribuables de façon inappropriée.


PLUS: