NOUVELLES

GE recommande de vérifier une des pièces de ses moteurs équipant des Boeing

04/10/2012 08:33 EDT | Actualisé 04/12/2012 05:12 EST

Le groupe industriel General Electric (GE) a indiqué jeudi que, suite à un incident survenu en Chine le mois dernier, il avait demandé aux compagnies utilisant ses moteurs GEnx sur des Boeing 747 et 787 de les examiner pour vérifier qu'une des pièces était bien installée.

"GE a émis aujourd'hui des bulletins de services" auprès de clients utilisant quelque 120 moteurs GEnx sur des 787 et les 747 "les appelant à mener un examen afin de s'assurer qu'un élément" situé dans la turbine à basse pression "est correctement installé", écrit la companie dans un email à l'AFP.

Le groupe avait déjà indiqué mardi qu'il allait recommander une inspection de la zone des turbines à basse pression sans préciser la nature de l'éventuel problème.

L'examen proposé jeudi "dure environ une heure", ajoute GE, précisant que "certains opérateurs ont déjà commencé à examiner" les moteurs concernés et qu'"aucun problème n'a été détecté".

Ces inspections font suite à un incident survenu le 11 septembre à l'aéroport de Shanghai: un avion cargo Boeing 747-8F, équipé de moteurs GE, avait enregistré une perte de puissance sur l'un de ses moteurs empêchant le décollage, selon des détails fournis par l'agence nationale américaine de la sécurité aérienne (NTSB).

L'incident "n'a pas endommagé l'appareil", sur lequel "le moteur a été remplacé", précise GE.

jum/mdm

PLUS:afp