NOUVELLES

Débat présidentiel: Big Bird dit non aux entrevues

04/10/2012 03:29 EDT | Actualisé 04/12/2012 05:12 EST
AP
FILE - This Aug. 30, 2009 file photo shows Big Bird, of the children's television show Sesame Street, in Los Angeles. Big Bird is endangered. Jim Lehrer lost control. And Mitt Romney crushed President Barack Obama. Those were the judgments rendered across Twitter and Facebook Wednesday during the first debate of the 2012 presidential contest. While millions turned on their televisions to watch the 90-minute showdown, a smaller but highly engaged subset took to social networks to discuss and score the debate as it unspooled in real time. (AP Photo/Matt Sayles, File)

NEW YORK, États-Unis - Big Bird n'a jamais été aussi populaire.

Les animateurs Jimmy Fallon et Piers Morgan de même que les émissions «Today» et «Good Morning America» ont tous sollicité une entrevue avec le célèbre oiseau jaune de la série jeunesse «Sesame Street» après que le candidat républicain Mitt Romney eut parlé de lui mercredi durant le premier débat des élections présidentielles américaines.

Sesame Workshop a toutefois annoncé jeudi que Big Bird avait refusé toutes les demandes.

Durant le débat l'opposant au président Barack Obama, M. Romney a affirmé qu'il fallait couper les subventions accordées à la chaîne publique américaine PBS, qui diffuse «Sesame Street», et ce, même s'il aimait Big Bird.

La présidente et chef de la direction de PBS, Paula Kerger, a déclaré être presque «tombée en bas de son divan» quand l'ancien gouverneur du Massachusetts a abordé le sujet mercredi soir. Elle a indiqué que, si le financement de la chaîne était réduit, certaines de ses stations devraient fermer.

INOLTRE SU HUFFPOST

Premier débat: Obama-Romney
Les débats des élections présidentielles américaines
Obama vs. Romney