NOUVELLES

Wall Street: un courtier fait bondir le prix de l'action Kraft par erreur

03/10/2012 07:58 EDT | Actualisé 03/12/2012 05:12 EST

La maladresse d'un courtier a brièvement envoyé au plafond le prix de l'action du groupe de produits frais Kraft Foods en début d'échanges à la Bourse de New York mercredi, conduisant plusieurs plateformes boursières à annuler des transactions, a-t-on appris auprès du Nasdaq.

"Le courtage de l'action Kraft a été perturbé par une erreur d'un courtier, qui a affecté plusieurs plateformes d'échanges boursières", a déclaré à l'AFP un porte-parole du deuxième marché d'actions aux Etats-Unis, le Nasdaq.

Entre 09H30 et 09H31, soit à l'ouverture des échanges à Wall Street, l'action de l'américain Kraft Foods Group a grimpé jusqu'à plus 58 dollars, enregistrant un bond d'environ 29% en moins de 60 secondes, alors qu'elle avait ouvert à 45,55 dollars.

Vite interprété par les plateformes boursières comme une "anomalie évidente de courtage", cet envol "anormal" du titre Kraft sur moins d'une minute a déclenché une série de procédures d'annulation des ordres de courtage passés dans la même fourchette de temps, sur plusieurs plateformes boursières.

L'action avait coté pour la première fois mardi sous le symbole "KRFT" après la scission du groupe de confiserie et chocolats Mondelez, au Nasdaq, où l'action est officiellement cotée, mais aussi sur d'autres marchés électroniques concurrents, a-t-on précisé de sources proches du dossier.

"Pendant une fraction de seconde, un ordre de vente ou d'achat a été soudainement retiré du marché sans contre-partie, et l'écart entre meilleure offre et meilleure demande s'est élargi, créant une situation où il n'y a plus de liquidités, avec un écart énorme entre offre et demande", a expliqué un courtier de Wall Street ayant requis l'anonymat.

"On ne parle ici que de centaines ou de milliers de titres tout au plus", sur plusieurs millions d'actions échangées chaque jour, a poursuivi le courtier. "Mais le fait que cela se produise sur un titre si liquide, après l'incident (de l'entrée en Bourse, sur le Nasdaq) de Facebook, après le flash crash de 2010", a inquiété, selon lui. "Cela pousse à se dire: et si cela se reproduisait?"

Kraft Foods Group, qui provient de la scission de l'ancien groupe d'alimentation américain du même nom, a conservé les produits frais (le fromage à tartiner Philadelphia, le café Maxwell, les jus de fruits Capri Sun et les saucisses Oscar Mayer).

Mondelez a conservé notamment les biscuits LU, les chocolats Cadbury, Milka, Toblerone et Poulain, les bonbons Carambar et La Pie qui Chante, ou encore les chewing-gums Hollywood et Trident.

Le titre a terminé en baisse de 1,21% à 44,87 dollars à Wall Street.

ppa/sl/are

PLUS:afp