NOUVELLES
03/10/2012 12:56 EDT | Actualisé 03/12/2012 05:12 EST

Selon Kevin Page, Ottawa respecte ses objectifs de contrôle des dépenses

OTTAWA - Le directeur parlementaire du budget, Kevin Page, a annoncé mercredi que le gouvernement Harper respectait jusqu'à maintenant ses objectifs de contrôle des dépenses.

Selon le nouveau rapport de M. Page, les dépenses totales pour les trois premiers mois de l'année financière sont semblables à celles de la même période l'an dernier.

Il s'agit d'un résultat inférieur aux projections budgétaires du mois de mars, qui tablaient sur une augmentation de 1,1 pour cent pour l'année financière 2012-2013 qui prendra fin en mars prochain.

Bien qu'il soit encore tôt pour tirer des conclusions définitives, le rapport souligne qu'Ottawa se situe toujours à l'intérieur de son cadre budgétaire pour les dépenses de fonctionnement, la part des dépenses sur laquelle le gouvernement a le plus de contrôle.

Le budget de mars dernier ciblait les dépenses de programmes directes comme un secteur où des économies pouvaient être réalisées, y compris en éliminant environ 19 000 postes dans la fonction publique.

M. Page a dit avoir constaté, pour les trois premiers mois de l'année financière, une diminution de cinq pour cent des dépenses dans cette catégorie, maintenant évaluées à 11,2 milliards $, alors que les ministères et agences ont rapporté avoir moins dépensé durant le trimestre.

Au dire du directeur parlementaire du budget, cette diminution des dépenses est observable dans la majorité des ministères, et pourrait refléter la mise en place de nouvelles mesures de restriction des dépenses annoncées en mars, ainsi que celles des deux précédents budgets.

PLUS:pc