NOUVELLES

Maroc: Rajoy rencontre le roi, se félicite d'une relation qui "s'intensifie"

03/10/2012 03:59 EDT | Actualisé 03/12/2012 05:12 EST

Le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy a rencontré le roi du Maroc Mohammed VI mercredi après-midi à Marrakech (sud), dans le cadre de la 10e rencontre de haut niveau entre les deux royaumes, et a loué "des relations qui s'intensifient de plus en plus".

"Je suis convaincu du fait que ces relations, qui s'intensifient de plus en plus (...) seront bénéfiques", a déclaré M. Rajoy au terme de cet entretien, selon des propos rapportés par l'agence marocaine de presse MAP.

Il a en outre insisté sur la nécessité pour les deux pays de travailler conjointement afin de renforcer leurs relations commerciales, d'après la même source.

Arrivée en matinée à Rabat, pour participer à cette rencontre de haut niveau, la première depuis 2008, Mariano Rajoy, accompagné de son homologue marocain Abdelilah Benkirane, s'était tout d'abord rendu à un forum entrepreneurial en présence des dirigeants des patronats des deux pays.

Les deux chefs de gouvernement se sont ensuite entretenus en tête-à-tête avant un déjeuner en commun.

Au retour de Marrakech, M. Rajoy, accompagné d'un cortège de ministres, devait signer plusieurs accords bilatéraux portant notamment sur l'échange d'enseignants et la suppression de visas pour les passeports de service. Prévue à 18H30 locales (heure GMT), la conférence de presse n'avait toujours pas débuté à 19H30.

Au préalable, dans une courte déclaration, Abdelilah Benkirane avait affirmé que les projets conjoints entre le Maroc et l'Espagne devaient permettre d'aider les deux pays à surmonter les effets de la crise économique actuelle.

Le sommet intervient en effet dans un contexte plutôt favorable pour les relations maroco-espagnoles, en dépit de contentieux diplomatiques historiques telle la question des enclaves de Ceuta et Melilla sur le continent africain.

L'Espagne, frappée de plein fouet par la crise, semble chercher de nouveaux débouchés au Maroc.

Madrid, qui compte la deuxième communauté marocaine au monde après la France, est déjà le deuxième partenaire commercial du Maroc. Elle est même devenue en janvier le premier partenaire économique, alors que 20.000 de ses PME exportent vers ce pays.

gk/hj

PLUS:afp