NOUVELLES

Israël: les journalistes du Haaretz en grève, pas de parution jeudi

03/10/2012 04:14 EDT | Actualisé 03/12/2012 05:12 EST

Les journalistes du quotidien israélien Haaretz ont voté mercredi une grève pour protester contre le licenciement prévu d'environ un tiers d'entre eux et le journal ne paraîtra pas jeudi, a indiqué un journaliste du quotidien à l'AFP.

"La grève a été votée par 120 journalistes et 70 contre. Le journal ne paraîtra pas demain mais l'édition du week-end sera assurée", a indiqué Adar Primor, chef du service étranger de Haaretz.

"Nous savons qu'un tiers des journalistes vont être licenciées, soit 70 à 100 journalistes sur un total de 300", a-t-il ajouté.

Fondé en 1919, Haaretz, qui est publié en hébreu et en anglais, est soumis à un plan de réduction de ses coûts, confronté, comme de nombreux autres médias israéliens à de graves difficultés économiques.

M. Primor a indiqué que la gravité de la crise au journal était "sans précédent" et que les journalistes décideraient la semaine prochaine de la suite à donner au mouvement.

Environ 200 employés du quotidien Maariv ont par ailleurs manifesté mercredi soir devant la résidence du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu en lui demandant d'intervenir pour sauver la presse écrite.

Maariv, troisième quotidien du pays en terme de diffusion, a récemment été acheté par Shlomo Ben-Zvi, propriétaire et rédacteur en chef du quotidien nationaliste de droite Makor Rishon. Cette opération devrait se solder par le licenciement de plusieurs centaines d'employés de Maariv.

dms/hj

PLUS:afp