Ici Chez Soi: L'importance d'être logé, trois questions à la chercheure Paula Goering

Publication: Mis à jour:
COURAGE RETROUVE
ONF

Paula Goering n'est pas seulement chercheure principale de l'étude At Home/Chez Soi; elle a aussi participé à la conception de ce projet de recherche avec les dirigeants de la Commission de la santé mentale du Canada. À plusieurs étapes au cours de la création du documentaire web, elle nous a conseillé et nous en sommes venus à admirer sa remarquable habilité à allier rigueur scientifique et compassion pour les participants. Malgré un horaire chargé, elle a accepté d'être interviewée au téléphone il y a quelques semaines au sujet de l'importance d'être logé quand on souffre de problèmes de santé mentale. Cet article est un extrait de cette conversation; d'autres passages seront publiés sur le blogue.

Quelle différence un logement peut-il faire pour des individus souffrant de problèmes de santé mentale et de consommation?

Ce n'est pas uniquement une question de logement. Housing First (ou Priorité au logement, en français) est une approche où on procure rapidement un toit aux participants, avant de leur offrir des services et du soutien. Un logement et une approche personnalisée peuvent vraiment avoir un impact positif dans la vie des participants et leur permettre de se libérer de certains problèmes. Ce n'est pas une approche pour tout le monde et pour tous les moments de la vie, mais pour plusieurs individus, ça fonctionne.

Pourquoi est-ce important d'avoir un logement rapidement?

Loger rapidement les gens fait une grande différence car il est très difficile de faire du progrès et de travailler sur d'autres aspects de la vie quand tout le temps et l'énergie d'une personne sont liés à la recherche d'un lieu où dormir, dans un refuge par exemple. Quand vous devez trouver de quoi manger chaque matin, vous ne pouvez pas vous consacrer à d'autres activités pour améliorer votre santé ou votre qualité de vie.

Comment un environnement stable et sécuritaire affecte-t-il les problèmes de santé mentale des participants?

C'est un moyen efficace de réduire le stress, et le stress est un élément déclencheur d'anxiété et de dépression. Donc, un environnement plus calme permet de réduire plusieurs symptômes. Aussi, les participants deviennent plus motivés à entreprendre d'autres formes de traitement, comme une psychothérapie, une prise de médication ou des traitements pour dépendances puisqu'ils savent qu'ils seront soutenus. Ils ont confiance que leur vie peut être différente de celle qu'ils ont vécue dans le passé. Pour plusieurs, avoir un logement, particulièrement pour ceux qui n'en ont pas eu depuis longtemps, peut représenter un point tournant dans leur vie.