NOUVELLES

Corruption au Québec: la ville de Montréal suspend l'octroi de contrats

03/10/2012 05:11 EDT | Actualisé 03/12/2012 05:12 EST

La ville de Montréal a annoncé mercredi la suspension de l'octroi de contrats portant sur la construction de routes, d'adductions d'eau ou d'égoûts, après des révélations sur la corruption d'anciens membres de l'administration municipale.

Ces révélations ont été apportées notamment par un entrepreneur, Lino Zambito. Interrogé lors de séances publiques d'une commission d'enquête sur la corruption au Québec, dite commission Charbonneau, il a affirmé notamment avoir dû verser 3% de la valeur de contrats obtenus par son entreprise à Montréal au parti du maire Gérald Tremblay.

Cette suspension restera en vigueur jusqu'à ce que le gouvernement du Québec modifie une loi censée empêcher des personnes reconnues coupables de certains délits de participer aux appels d'offres pour des contrats publics, a déclaré à la presse le vice-président du comité exécutif de la ville de Montréal et responsable des infrastructures, Richard Deschamps.

Des contrats pourraient toutefois être conclus à titre exceptionnel, s'ils étaient nécessaires pour garantir la sécurité des habitants, a-t-il précisé.

"Si des travaux urgents s'avèrent nécessaires d'ici à ce que le nouveau cadre réglementaire soit adopté à Québec, des contrats seront octroyés selon les règles en vigueur. La sécurité des citoyens demeure notre priorité", a déclaré M. Deschamps.

via/sab/are

PLUS:afp