NOUVELLES

Casque bleus tués au Darfour: l'ONU demande une enquête à Khartoum

03/10/2012 06:20 EDT | Actualisé 03/12/2012 05:12 EST

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a exigé mercredi du gouvernement de Khartoum qu'il "mène une enquête approfondie" et traduise en justice les auteurs d'une embuscade qui a coûté la vie à quatre Casques bleus au Darfour, dans l'ouest du Soudan.

Quatre soldats nigérians de la mission de maintien de la paix conjointe ONU-Union africaine (Minuad) au Darfour ont été tués et huit autres blessés dans cette embuscade, selon la mission.

"Le secrétaire général demande instamment au gouvernement du Soudan de mener une enquête approfondie et de s'assurer que les responsables soient traduits rapidement devant la justice", a déclaré le porte-parole de l'ONU Martin Nesirky.

Les Casques bleus ont été déployés au Darfour en 2007 pour tenter de faire cesser les hostilités entre les rebelles et le gouvernement soudanais. La Minuad compte quelque 23.500 hommes.

Les 15 pays membres du Conseil de sécurité ont ensuite publié une déclaration "condamnant dans les termes les plus fermes" l'embuscade et exigeant eux aussi une "enquête rapide". Ils ont demandé à "toutes les parties prenantes au Darfour de coopérer" avec la Minuad.

avz/jca

PLUS:afp