NOUVELLES
02/10/2012 11:48 EDT | Actualisé 02/12/2012 05:12 EST

Yémen: peine de mort confirmée en appel pour deux membres d'Al-Qaïda

Une Cour d'appel yéménite a confirmé mardi la condamnation à mort de deux membres d'Al-Qaïda jugés pour une série d'attaques meurtrières dans le pays, a rapporté l'agence officielle Saba.

Arrêtés en décembre 2009, Mansour Saleh Salem Dalil et Moubarak Ali Hadi al-Shabwani, avaient été condamnés à la peine capitale en juillet 2010.

En appel, les deux hommes ont été "reconnus coupables du meurtre de dirigeants de l'armée et de la sécurité entre juillet et novembre 2009", a expliqué l'agence.

Ils étaient en particulier accusés d'être impliqués dans deux attaques ayant tué trois soldats et un civil fin juillet 2009 dans la province de Marib (est), et dans une troisième attaque qui s'était soldée par la mort de trois officiers de police et de deux soldats en novembre 2009 dans le Hadramout (sud-est).

En réaction à la confirmation de la peine de mort, "des hommes armés" de leur tribu ont attaqué une station électrique à Marib, privant d'électricité plusieurs provinces du Yémen, a rapporté le ministère de la Défense sur son site internet 26sep.net.

Al-Qaïda est très actif au Yémen où le réseau extrémiste s'est renforcé au fil des ans, en particulier dans le sud et l'est du pays, mettant à profit l'affaiblissement du pouvoir central en 2011 lors de l'insurrection populaire qui a abouti au départ du président Ali Abdallah Saleh.

bur/lyn/tm/fc

PLUS:afp