NOUVELLES
02/10/2012 09:23 EDT | Actualisé 02/12/2012 05:12 EST

Un agent de la patrouille frontalière abattu et un autre blessé en Arizona

NACO, États-Unis - Un agent de la patrouille frontalière a été abattu en Arizona, près de la frontière américano-mexicaine, mardi.

Il s'agit du premier attentat mortel d'un agent depuis une fusillade meurtrière survenue en 2010.

L'agent en question, Nicholas Ivie, 30 ans, et un collègue patrouillaient dans le désert près de Naco, à environ 160 kilomètres de Tucson, quand des coups de feu ont été entendus. Il était près de 2 h du matin, selon la patrouille frontalière. Le second agent a été touché à la cheville et les fesses, mais on ne craint pas pour son état de santé.

Les autorités n'ont pas identifié l'agent qui a été blessé et n'ont pas précisé si des armes avaient été saisies sur le lieu de la fusillade.

Lors d'une conférence de presse à Naco, un responsable du FBI a déclaré que l'agence étudiait encore la scène du crime et que les analyses pourraient prendre encore plusieurs jours. Le FBI et le bureau du shérif du comté de Cochise, qui enquête aussi sur le dossier, ont refusé de dire si les enquêteurs avaient trouvé des fusils ou des douilles de balles.

Aucune arrestation n'a été effectuée, mais les autorités soupçonnent plus d'une personne d'avoir tiré sur les agents.

M. Ivie vivait à Sierra Vista avec sa femme et leurs deux petites filles.

«La journée a été longue pour nous, mais jamais aussi longue que pour la femme dont le mari n'est pas rentré à la maison. La journée a été plus longue pour les deux enfants dont le père n'est pas rentré à la maison, et c'est ce qui va renforcer notre détermination dans cette affaire», a déclaré le commandant des Douanes et de la Protection des frontières de l'Arizona, Jeffrey Self.

Le dernier agent de patrouille frontalière abattu en service était Brian Terry, qui est mort dans une fusillade l'opposant à des bandits, près de la frontière, en décembre 2010.

La station de patrouille frontalière de Naco, où les deux agents ont été atteints par balles, mardi, a récemment été renommée en l'honneur de M. Terry.

Les agents qui ont été atteints étaient en patrouille avec un troisième agent qui n'a pas été blessé, a indiqué George McCubbin, le président du Conseil national de Patrouille frontalière, un syndicat qui représente quelque 17 000 agents.

Les responsables du syndicat ont indiqué que M. Ivie travaillait pour l'agence depuis 2008.

PLUS:pc