NOUVELLES
02/10/2012 09:19 EDT | Actualisé 02/12/2012 05:12 EST

Les tarifs de stationnement continuent de grimper au pays

Une étude de la société immobilière Colliers International affirme que les tarifs de stationnement dans les principaux quartiers d'affaires au pays ont augmenté cette année par rapport à l'année dernière.

Le tarif médian moyen pour une place de stationnement mensuelle non réservée a augmenté de 2,7 % cette année. Il est actuellement de 241,72 $, comparativement à 235,33 $ l'année dernière.

Calgary conserve son titre de ville la plus chère du Canada pour les stationnements, avec un tarif médian moyen de 456,75 $. Colliers International précise cependant que la hausse des tarifs à Calgary a été quelque peu modérée cette année, soit 2 %, ce qui est inférieur à la moyenne nationale.

À l'échelle de l'Amérique du Nord, la ville albertaine est d'ailleurs la deuxième plus chère en ce qui a trait aux tarifs de stationnement, juste derrière New York, dont le tarif médian moyen est de 533 $ au centre-ville et de 562 $ dans le quartier des affaires, Midtown. Calgary précède aussi Boston, avec un tarif de 405 $, et San Francisco, avec 375 $.

Montréal figure en deuxième place du classement canadien. Les conducteurs ont dû y débourser 330,96 $, le tarif y faisant un bond de 11,7 % par rapport à l'an dernier. Toronto occupe la troisième place avec un tarif de 316,40 $. On y signale toutefois une baisse des tarifs de stationnement médians moyens de 4,8 %.

Selon Ian MacCulloch, directeur national de la recherche à Colliers International au Canada, l'amélioration de la conjoncture économique, un solide marché des immeubles à bureaux et l'offre limitée de nouvelles places de stationnement dans le futur contribuent à la hausse constante des tarifs de stationnement.

L'étude de Colliers International porte aussi sur la disponibilité des places de stationnements dans les grandes villes du pays. Le délai moyen d'attente pour un espace de stationnement est d'un peu moins de huit mois, mais à Victoria, Halifax et Regina, les conducteurs doivent patienter de 12 à 24 mois avant d'avoir une place de stationnement.

Les données de cette enquête ont été recueillies en juin, notamment auprès d'exploitants de parcs de stationnement, et les prix incluent les taxes.

PLUS: