NOUVELLES
02/10/2012 02:11 EDT | Actualisé 02/12/2012 05:12 EST

Le FMI débloque 59,6 millions d'euros supplémentaires pour la Moldavie

Le Fonds monétaire international (FMI) a annoncé mardi avoir mis à la disposition de la Moldavie 59,6 millions d'euros supplémentaires dans le cadre de l'aide financière qu'il accorde à ce pays.

Ce montant correspond à la sixième tranche d'une double facilité de crédit pour trois ans, octroyée aux autorités de Chisinau en janvier 2010 et prévue pour monter jusqu'à 440,3 millions d'euros, indique le Fonds dans un communiqué.

Le feu vert du FMI à ce nouveau déblocage porte à 381,2 millions d'euros le montant que la Moldavie peut tirer à son guichet.

Le Fonds note que les autorités moldaves ont ramené le déficit budgétaire de 6,3% en 2009 à 2,4% fin 2011, mais relève que l'assainissement des finances publiques ralentit du fait d'une baisse des recettes liée au ralentissement économique, aux niches fiscales et à des difficultés de collecte de l'impôt, ainsi qu'au fait de nouveaux engagements de dépenses.

"Les autorités moldaves ont mis en oeuvre des mesures de correction pour préserver l'objectif de réduction du déficit budgétaire inscrit dans le programme économique" qu'elles se sont engagées à respecter, en échange de l'assistance du Fonds, indique le communiqué de l'organisation internationale.

Selon le FMI, la croissance économique du pays devait se redresser au deuxième semestre et atteindre 3,5% pour l'ensemble de 2012, soit bien moins qu'en 2011 (6,4%).

Ancienne république soviétique, et pays le plus pauvre d'Europe, la Moldavie est sortie en mars de près de trois ans de crise politique grâce à l'élection d'un président, Nicolae Timofti, soutenu par la majorité pro-européenne du Parlement.

La Moldavie figure à la 111e place (sur 187) de l'indice de développement humain des Nations unies pour 2011, derrière des pays comme la Mongolie ou le Gabon.

mj/sl/are

PLUS:afp