NOUVELLES
02/10/2012 08:32 EDT | Actualisé 02/12/2012 05:12 EST

La fraude Madoff remonterait aux années 1970

L'ancien conseiller financier Bernard Madoff, qui purge une peine de 150 ans de prison pour avoir volé des milliards de dollars à des investisseurs, aurait commencé ses fraudes de nombreuses années plus tôt qu'on le croyait.

Lundi soir, le bureau du procureur de l'État de New York a dévoilé 33 nouveaux chefs d'accusations envers cinq employés de l'ancienne société de Bernard Madoff. La justice américaine croit maintenant que les premières transactions douteuses remontent au moins jusqu'au début des années 1970, plutôt qu'au début des années 1992.

Le stratagème mis en place « n'était pas le travail d'une seule personne », a déclaré la responsable de la division du FBI à New York, Mary Galligan. « Chacun des accusés sur son chemin a pu jouer un rôle-clé dans la conception, la construction et le maintien de ce château de cartes », a-t-elle indiqué.

Les cinq employés incriminés par ces nouvelles accusations, qui ont plaidé non coupable, sont l'ancien directeur des activités de la société de Bernard Madoff, Daniel Bonventre, deux ex-employées, Joann Crupi et Annette Bongiorno, ainsi que deux anciens programmateurs informatiques, Jérôme O'Hara et George Perez.

Bernard Madoff, 74 ans, qui a plaidé coupable dans ce qui est la plus vaste fraude financière de l'histoire, est emprisonné à Butner, en Caroline du Nord.

PLUS: