NOUVELLES
02/10/2012 02:07 EDT | Actualisé 02/12/2012 05:12 EST

Fifa: un proche de Mohamed Bin Hammam suspendu par la commission d'éthique

Un proche du Qatari Mohamed Bin Hammam a été suspendu mardi par la commission d'éthique de la Fifa pour n'avoir pas donné suite aux demandes de coopération dans l'enquête sur l'ancien candidat à la présidence de la Fédération internationale qui est accusé de corruption, a annoncé la Fifa.

Ce proche s'appelle Najeeb Chirakal et travaillait à un échelon modeste pour la Fédération du Qatar et la Confédération asiatique (AFC). Il est sanctionné pour n'avoir pas répondu aux demandes de la chambre d'instruction de la commission d'éthique qui lui réclamait des documents et informations.

"Ce manque de coopération constitue une violation du code d'éthique de la Fifa", souligne l'instance dirigeante du football mondial dans un communiqué, qui précise que ce responsable sportif est suspendu de toute activité liée au ballon rond pour deux mois à moins qu'il décide entre-temps de collaborer à l'enquête.

La commission d'éthique de la Fifa a été réformée au printemps avec la mise en place d'une chambre d'instruction et d'une chambre de jugement pour faire la lumière sur plusieurs affaires de pots-de-vin.

L'une de ces affaires concerne Mohammed Bin Hammam, qui est accusé d'avoir tenté d'acheter des voix pendant la campagne à la présidence de la Fifa en 2011. Ce scandale avait obligé le président de la Confédération asiatique de football (AFC) à retirer sa candidature. Depuis le Qatari a toujours réfuté ces accusations, estimant qu'elles étaient motivées par des questions politiques. 

 

stp/gf-ybl/jmt

PLUS:afp