DIVERTISSEMENT
02/10/2012 02:09 EDT | Actualisé 02/12/2012 05:12 EST

Prix littéraires du gouverneur général: Biz retire sa nomination

AUDIOGRAM

MISE À JOUR: Le chanteur des Loco Locass Biz a demandé à son éditeur de retirer sa nomination pour le prix littéraire Jeunesse du gouverneur général du Canada.

--

MONTRÉAL - Le chanteur québécois Biz s'est encore une fois fait remarquer pour ses mots, mais cette fois-ci, ce sont les phrases de son livre jeunesse «La chute de Sparte» qui ont retenu l'attention, car l'ouvrage est en lice pour le prix littéraire Jeunesse du gouverneur général du Canada.

Le récit du chanteur de Loco Locass, publié chez Leméac, relate l'histoire de la dernière année de Steve à l'école secondaire, un passage ponctué de relations d'amitié et d'amour, et marqué par la mort du quart-arrière de l’équipe de football de l’école.

Dans la catégorie Jeunesse, l'histoire de Biz se mesure à celle des autres finalistes que sont les récits «Hò», de François Gravel (Québec Amérique), «Quand j’étais chien», de Louise Bombardier (La courte échelle), «Le coup de la girafe», de Camille Bouchard (Soulières) et «Un été d’amour et de cendres», d'Aline Apostolska (Leméac).

Les oeuvres «La main d’Iman», de Ryad Assani-Razaki (Hexagone), «Les truites à mains nues», de Charles Bolduc et «Oss», d'Audrée Wilhelmy, tous deux publiés chez Leméac, sont finalistes dans la catégorie Roman et nouvelles, au même titre que «Pour sûr», de France Daigle (Boréal) et «Les derniers jours de Smokey Nelson», de Catherine Mavrikakis (Héliotrope).

L'écrivain québécois Pierre Nepveu est finaliste pour son essai «Gaston Miron : la vie d’un homme», qui embrasse la vie et l’œuvre du célèbre poète et éditeur québécois.

Les finalistes des Prix littéraires du Gouverneur général ont été sélectionnés par les comités d’évaluation par les pairs du Conseil des arts du Canada parmi environ 1700 livres soumis.

Les gagnants seront annoncés le 13 novembre prochain à Montréal.