NOUVELLES
01/10/2012 12:11 EDT | Actualisé 01/12/2012 05:12 EST

Maroc: nouveau report, pour conciliation, dans le procès d'un cousin du roi

Le procès pour diffamation intenté par le prince Moulay Hicham, cousin germain du roi Mohammed VI, contre un député et journaliste marocain a été de nouveau reporté, au 15 octobre, lors de l'audience de lundi à Casablanca, dans l'espoir d'un accord à l'amiable.

Comme prévu, Moulay Hicham n'était pas présent lors de cette audience.

Constatant l'existence d'une tentative de conciliation dans le but de résoudre le conflit à l'amiable, le tribunal de Casablanca a donné aux parties jusqu'au 15 octobre pour aboutir, faute de quoi le procès reprendra son cours.

Le prince réclame des excuses de la part du député du l'Union socialiste des forces populaires (USFP, opposition), Abdelhadi Khairate, contre l'abandon des poursuites et, selon l'agence de presse MAP, le différend entre les deux parties ne résiderait plus que "dans la formulation du communiqué d'excuses".

M. Khairate, par ailleurs directeur des publications des journaux de l'USFP, Al-Ittihad Al-Ichtiraki et Libération, est poursuivi pour avoir affirmé -selon des propos rapportés en août par la presse- que Moulay Hicham avait bénéficié par le passé d'un prêt bancaire sans garanties.

Le cousin du roi s'était présenté en personne devant le tribunal lors de l'ouverture du procès le 17 septembre, une première dans l'histoire de la monarchie marocaine.

str-gk/hj

PLUS:afp