NOUVELLES
01/10/2012 10:13 EDT | Actualisé 01/12/2012 05:12 EST

Manifestation des cols bleus de Lévis devant l'hôtel de ville

Une centaine de cols bleus ont manifesté lundi soir devant l'hôtel de ville de Lévis. Ils voulaient dénoncer le projet de partenariat public-privé (PPP) concernant la gestion et la construction de l'aréna de Saint-Romuald.

Les syndiqués estiment que les citoyens n'ont rien à gagner d'un point de vue économique. Ils affirment que la Ville pourrait au contraire obtenir un prêt avec un meilleur taux d'intérêt en réalisant le projet en mode traditionnel.

Le président du syndicat, Gérard Poirier, s'interroge aussi sur les clauses de ce type de partenariat, notamment en cas de dépassement des coûts.

« La municipalité assure une partie du risque et l'entrepreneur empoche les profits. Si un entrepreneur est intéressé, pourquoi lui-même n'assume-t-il pas tous les risques? », se demande-t-il.

La mairesse de Lévis, Danielle Roy-Marinelli, rétorque qu'au contraire, non seulement l'aréna sera-t-il construit plus rapidement en PPP, mais le fardeau pour les contribuables sera allégé puisque ceux-ci n'auront pas à assumer la portion du règlement d'emprunt de la Ville.

« De cette façon-là, on peut s'assurer que dans la prochaine année, le projet prend forme et les gens vont pouvoir l'utiliser. Si on y allait avec un équipement municipal, il faudrait payer l'infrastructure, avoir un règlement d'emprunt et le mettre sur le compte de taxe des citoyens de la Ville », explique-t-elle.

PLUS: