NOUVELLES
01/10/2012 12:47 EDT | Actualisé 01/12/2012 05:12 EST

Ligue des champions: Chelsea et Barcelone ont à confirmer leur statut de favoris

PARIS - Le FC Barcelone et Chelsea se sont fait une frayeur lors de la première journée de la Ligue des champions et ils doivent désormais prouver qu'ils compteront cette année encore parmi les ténors de la compétition.

Le Bayern de Munich et Manchester United, plus à l'aise lors de leur premier match, seront également sur les terrains mardi, pour le compte de la 2e journée.

Tenu en échec par la Juventus de Turin il y a 15 jours, Chelsea, vainqueur de la C1 l'an dernier, fait piètre figure à la troisième place du groupe C. A l'issue de leur premier match, les Blues pointent derrière la Juve et le Shakhtar Donetsk, leader à la faveur de sa victoire contre le FC Nordsjaelland (2-0).

Les Danois se dresseront sur la route de Chelsea mardi et, déjà, les Anglais n'ont pas le droit à la défaite, s'il veulent convaincre qu'ils seront bien candidats à leur propre succession. Depuis 15 jours, Chelsea a su regonfler son capital confiance: après leur victoire à Arsenal (1-2) ce week-end, les hommes de Roberto Di Matteo sont confortablement installés en tête de la Premier League.

L'autre match du groupe E opposera les deux premiers du groupe, la Juventus et le Shakhtar Donetsk. Les deux équipes ont fait un excellent début de saison dans leurs championnats respectifs et si, sur le papier, les Ukrainiens semblent moins séduisants, ils bénéficient d'un avantage certain: ces dernières saisons, ils ont plus souvent joué la C1 que les Italiens, absents de la compétition depuis trois ans mais qui restent invaincus, voire intouchables, dans le Calcio (cinq victoires, un nul).

Dans le groupe F, le Bayern de Munich, solide vainqueur de Valence lors de la première journée (2-1), affronte le BATE Borisov, tombeur surprise du LOSC (3-1).

Il y aura cependant un absent de taille dans l'effectif bavarois avec Arjen Robben, qui souffre de douleurs musculaires et était déjà forfait en Bundesliga, samedi. A l'instar de Toni Kroos, qui s'exprimait dans le magazine «Kicker», les Allemands, qui n'ont jamais affronté d'équipe bélarusse, s'attendent à «un match compliqué».

De leur côté, les Nordistes auront fort à faire à Valence pour tenter de se racheter de leur lourde défaite à domicile face à Borisov. Les Lillois, en difficulté en championnat, devront probablement composer sans Rio Mavuba, Salomon Kalou et Marvin Martin, blessés. Côté espagnol, Adil Rami, exclu face au Bayern, et Ricardo Costa, blessé au mollet, n'auront pas le plaisir de retrouver leurs anciens coéquipiers lillois.

Vainqueur d'une courte tête face au Spartak Moscou (3-2), le FC Barcelone n'a d'autre choix que de s'imposer face à son dauphin, Benfica, pour conserver sa place en tête du groupe G. Les Blaugrana pourront compter sur les retours de blessure d'Andres Iniesta, Carles Puyol et Adriano. Une statistique à mettre au crédit du Barça: lors de ses 12 dernières rencontres contre des équipes espagnoles, les Lisboètes ne se sont jamais imposés. Les Portugais devront également composer avec l'absence de leur attaquant fétiche, le Paraguayen Oscar Cardozo.

Dans un groupe où la première place semble promise au géant catalan, l'autre rencontre de mardi entre le Celtic Glasgow et le Spartak Moscou pourrait bien faire office de combat prématuré pour la qualification. Le vainqueur du match prendrait en effet un avantage certain dans la course à la deuxième place.

Dans le groupe C, deux rencontres sont au programme mardi: Cluj-Manchester United et Galatasaray-Braga. Le menu du premier match est plutôt alléchant, puisque Sir Alex Ferguson devrait aligner pour la première fois en Ligue des champions Wayne Rooney, Mancunien historique, et Robin van Persie, la nouvelle recrue.

Dans cette nouvelle configuration, les Red Devils devront prendre garde de ne pas trop se reposer sur leur attaque. Leur défense, fragilisée par l'absence de Nemanja Vidic, Chris Smalling et Johnny Evans, est un point faible non-négligeable. Paul Scholes, Ryan Giggs et Michael Carrick, ménagés en vue des prochaines rencontres, seront également absents. Au vu de la confortable victoire de Cluj face à Braga (2-0) il y a 15 jours, une surprise n'est pas à exclure.

Enfin, Galatasaray et Braga s'affronteront pour remporter leurs premiers points dans la compétition et rester dans la course à la qualification.

PLUS:pc