NOUVELLES
01/10/2012 06:23 EDT | Actualisé 01/12/2012 05:12 EST

Les médecins hospitaliers égyptiens en grève

Les médecins hospitaliers égyptiens ont entamé une grève lundi pour réclamer des salaires plus élevés et de meilleures conditions de travail, un conflit qui s'ajoute à de nombreux autres mouvements qui font peser une forte pression sociale sur le gouvernement.

"La grève touche quelque 540 hôpitaux publics, soit environ 40% des services de santé fournis à la population à travers le pays", a déclaré le chef du syndicat des médecins, Khairy Abdel Dayem, aux médias gouvernementaux.

Les services d'urgences et les unités de soins intensifs ne sont toutefois pas affectés par ce mouvement.

Les médecins grévistes réclament des augmentations de salaire et une hausse de 15% du budget de la santé. Ils réclament également une meilleure protection des hôpitaux, qui ont été la cible de nombreuses attaques depuis que la sécurité s'est détériorée après le renversement en février 2011 du régime du président Hosni Moubarak.

Des représentants des médecins ont rencontré la semaine dernière le président Mohamed Morsi, issu des Frères musulmans, mais sans parvenir à un accord.

L'Egypte est touchée depuis la révolte anti-Moubarak du début 2011 par de multiples conflits qui traduisent les fortes attentes sociales de la population mais contribuent à peser sur une économie en crise.

Des grèves répétées ont affecté des secteurs comme l'éducation, les transports publics ou encore de grandes entreprises d'Etat.

jaz-cr/sw

PLUS:afp