NOUVELLES
01/10/2012 05:16 EDT | Actualisé 01/12/2012 05:12 EST

Les cas de fraude dans la recherche scientifique se multiplient

WASHINGTON - Une étude publiée lundi aux États-Unis révèle que la falsification d'études scientifiques est de plus en plus courante, bien que la pratique demeure rare dans l'ensemble.

Les chercheurs de l'étude ont révisé les lettres de rétractation publiées dans des revues médicales et de biologie évaluées par les pairs, et ils ont ensuite établi le pourcentage d'études qui ont dû être retirées en raison d'inconduite scientifique. Le nombre d'études remises en question a bondi depuis le milieu des années 1970, montre l'étude.

L'étude révèle qu'au-delà des erreurs et du plagiat, la fraude ou les allégations de fraude sont les raisons les plus souvent évoquées pour les rétractations. Dans chacun des échantillons de 100 000 études, il n'est cependant question de fraude qu'à quelques reprises.

L'auteur du rapport de recherche, Arturo Casadevall, explique que quelques fraudes peuvent néanmoins créer de gros problèmes et nuire à certaines personnes. Selon lui, le désir de performance pourrait motiver le recours à la fraude chez les scientifiques.

L'étude a été publiée dans la revue scientifique américaine «Proceedings of the National Academy of Sciences».

PLUS:pc