NOUVELLES
01/10/2012 09:28 EDT | Actualisé 01/12/2012 05:12 EST

Le pétrole porté à New York par des courtiers optimistes sur l'économie

Le pétrole a débuté le mois nettement dans le vert lundi à New York, les investisseurs étant rassurés par la situation dans la zone euro et pariant sur de nouvelles mesures de soutien à l'économie chinoise, deuxième consommateur mondial d'or noir.

Vers 13H15 GMT, le baril de référence pour livraison en novembre gagnait 80 cents, à 92,99 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Les cours du brut "continuent la reprise" entamée en fin de semaine dernière car "les perspectives pour l'économie mondiale semblent correctes", a indiqué Bart Melek, de TD Securities.

Le fait que la production manufacturière en Chine s'est contractée en septembre pour le deuxième mois consécutif, selon un indicateur publié lundi par le gouvernement, représente certes une "déception", mais "certains opérateurs estiment que cela va se traduire par des mesures de soutien à l'économie chinoise", a expliqué l'analyste.

Les investisseurs étaient par ailleurs rassurés sur la zone euro, estimant que "dans l'ensemble, les risques en Europe ont baissé", a souligné M. Melek.

Les marchés "se concentrent en effet sur les résultats positifs de l'audit sur les banques espagnoles" annoncés en fin de semaine dernière, "plutôt que sur le taux de chômage record dans la zone euro", a indiqué Matt Smith, de Summit Energy.

Symptôme de la crise que traverse l'Europe, le chômage touche désormais plus de 18 millions de personnes dans l'Union monétaire, s'établissant à 11,4% en août, selon l'office européen de statistiques Eurostat.

L'activité du secteur manufacturier a continué de se contracter en septembre dans la zone euro, mais elle ressort "au-dessus des attentes et au-dessus du mois dernier", a souligné M. Smith, alimentant ainsi l'optimisme des courtiers.

Le prix du pétrole était aussi soutenu par "la baisse du dollar", a noté M. Melek.

L'affaiblissement du billet vert rend en effet plus attractif les achats de brut libellés dans la monnaie américaine pour les investisseurs munis d'autres devises.

jum/sl/bdx

PLUS:afp