NOUVELLES
01/10/2012 04:48 EDT | Actualisé 30/11/2012 05:12 EST

Le maire Labeaume devra tenir une élection partielle dans Saint-Rodrigue

Le maire de Québec, Régis Labeaume, devra se résoudre à tenir une élection partielle dans le district de Saint-Rodrigue. L'attachée de presse du ministre des Affaires municipales Sylvain Gaudreault a confirmé lundi à Radio-Canada qu'un scrutin partiel devra avoir lieu d'ici quatre mois.

Le maire Labeaume, qui a d'ores et déjà affirmé qu'un tel scrutin serait inutile à 13 mois de l'élection municipale, avait demandé un avis juridique au ministère des Affaires municipales.

Or, la réponse du ministère est sans équivoque. Il n'existe aucune disposition à la Loi sur les élections et les référendums dans les municipalités pour annuler une élection partielle quand le siège est vacant plus de 12 mois avant l'élection générale, ce qui est le cas actuellement dans le district de Saint-Rodrigue. Les prochaines élections municipales auront lieu en novembre 2013.

Le maire Labeaume soutient qu'un scrutin dans Saint-Rodrigue serait inutilement coûteux (150 000 $, selon lui) alors que les élections municipales se tiendront dans 13 mois. Il soutient aussi que le district sera appelé à disparaître avec les changements prévus de la carte électorale.

Rappelons que le poste de conseiller dans le district de Saint-Rodrigue est devenu vacant à la suite de la démission de Denise Trudel, élue à l'Assemblée nationale sous la bannière de la Coalition avenir Québec (CAQ).

PLUS: