NOUVELLES

Le joueur palestinien Sarsak confirme qu'il ne se rendra pas au "clasico"

01/10/2012 08:58 EDT | Actualisé 01/12/2012 05:12 EST

Le footballeur palestinien Mahmoud Sarsak a réitéré lundi son refus de l'invitation au "clasico" entre le FC Barcelone et le Real Madrid en raison de la présence de l'Israélien Gilad Shalit.

"Je suis prêt à rencontrer Barcelone ou tout autre club espagnol en dehors du contexte d'une invitation commune avec Gilad Shalit, si je suis invité en tant qu'athlète palestinien qui a enduré (...) la souffrance d'une grève de la faim pour la liberté et la dignité", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse devant le siège de la Croix Rouge à Gaza.

Mahmoud Sarsak, un footballeur originaire de la bande de Gaza, emprisonné par Israël pendant trois ans et libéré en juillet au terme d'une longue grève de la faim, avait été invité au match du 7 octobre par le Barça après qu'une invitation semblable a été envoyée à l'ex-soldat franco-israélien Gilad Shalit.

Le président de la Fédération palestinienne, Jibril Rajoub, et l'ambassadeur palestinien en Espagne, Moussa Odeh, qui avaient eux aussi été invités, assisteront en revanche au "clasico".

M. Sarsak avait indiqué dimanche à l'AFP qu'il refusait cette invitation en raison de la présence de Gilad Shalit.

"Je m'excuse auprès des supporters et de la direction du club de ne pas assister au match, en raison de la présence de Gilad Shalit", a-t-il déclaré lors de sa conférence de presse.

Le FC Barcelone avait annoncé la semaine dernière avoir accédé à une demande d'invitation pour M. Shalit, passionné de sport, détenu au secret par le Hamas à Gaza pendant plus de cinq ans et libéré en octobre 2011 en échange de 1.027 Palestiniens détenus en Israël.

Le FC Barcelone et le Real Madrid sont très populaires dans la bande de Gaza.

Le mouvement islamiste Hamas, au pouvoir dans l'enclave palestinienne, avait appelé le FC Barcelone à annuler son invitation à Gilad Shalit, menaçant d'appeler les médias "musulmans, arabes et palestiniens" à boycotter le match si l'ex-soldat israélien était dans les tribunes.

az-sah-dms/sw/jr

PLUS:afp