NOUVELLES
01/10/2012 09:25 EDT | Actualisé 01/12/2012 05:12 EST

La «veuve noire d'Internet» aurait été arrêtée après une tentative de meurtre

SYDNEY, N.-É. - Des médias rapportent qu'une femme de 77 ans arrêtée en lien avec la tentative de meurtre sur son mari au Cap-Breton, serait la femme connue sous le surnom de «veuve noire d'Internet».

La police régionale du Cap-Breton n'a pas voulu confirmer ses allégations, mais elle détient une femme de 77 ans qui correspond, selon elle, à l'identité d'une femme ayant des antécédents criminels, dont des accusations de fraude et d'homicide involontaire

La femme arrêtée est Melissa Ann Friedrich, aussi connue sous le nom de Millie Weeks.

Elle a reçu une sentence de cinq ans de prison en 2005, relativement à sept chefs d'accusation de vol sur un homme de la Floride qu'elle avait rencontré par Internet.

Les enquêteurs ont révélé qu'elle avait volé près de 20 000 $ à Alexander Strategos.

En 2001, elle a été reconnue coupable d'homicide involontaire à la suite de la mort de son mari, Gordon Stewart, qu'elle avait drogué et écrasé plus de deux fois avec une voiture en 1991 à l'extérieur de Halifax.

Elle avait purgé deux des six ans de prison auxquels elle avait été condamnée pour ce crime.

La police a arrêté la femme après une enquête sur la santé d'un homme de 75 ans de New Glascow, qui a été admis à l'hôpital général de North Sydney.

Les agents ont été appelés à l'hôpital dimanche après que des soupçons eurent été soulevés quant à la nature de la maladie de l'homme.

Selon la police, un mandat a ensuite été émis pour permettre aux policiers d'arrêter la femme de l'homme et de procéder à une perquisition dans sa maison à New Glasgow.

Cheryl Chambers, propriétaire d'un bed and breakfast à North Sydney, a déclaré qu'un couple nommé Fred et Millie Weeks étaient arrivés dans son établissement tôt vendredi matin.

Mme Chambers raconte que Millie Weeks lui avait dit qu'ils étaient arrivés au Cap-Breton en provenance de Terre-Neuve sur un traversier.

Mme Chambers a expliqué que Weeks est descendue seule le lendemain matin et que son mari n'allait pas bien.

Les ambulanciers sont arrivés plus tard et ont emmené son mari à l'hôpital.

PLUS:pc