NOUVELLES
01/10/2012 08:04 EDT | Actualisé 01/12/2012 05:12 EST

Gallagher, Bournival et... Farnham!

Bobby Farnham se sent à sa place en Estrie. L'Américain de 23 ans constitue la principale surprise après trois jours au camp des Bulldogs de Hamilton, à Sherbrooke, pas très loin d'une ville portant le même nom que lui.

L'attaquant de 1,78 m et 85 kg s'est fait remarquer pour sa fougue. Il a également marqué un but en match intra-équipe au camp du club-école du Canadien.

Natif de North Andover, au Massachusetts, Farnham n'a jamais été repêché. Il a disputé quatre saisons avec les Bears de l'Université Brown, à Providence dans le Rhode Island. Il a connu sa meilleure récolte en 2011-2012 avec 21 points en 31 matchs.

Plus qu'impressionner, il devra convaincre pour se tailler une place avec les Bulldogs. Il revendique seulement six matchs d'expérience de la Ligue américaine.

Il devra, en outre, lutter avec les Blake Geoffrion et Louis Leblanc. Discrets depuis le début du camp, Geoffrion et Leblanc s'appuient sur de substantielles minutes de jeu sur les patinoires de la Ligue nationale.

Farnham devra également se maintenir au-dessus du bouillonnement d'espoirs qui accèdent au niveau professionnel.

Gallagher met les chances de son côté

Brendan Gallagher trône au haut de cette liste d'espoirs. Le petit attaquant (1,75 m) avait attiré les regards au camp d'entraînement du Canadien la saison dernière.

« J'estime que ça se passe bien pour moi, il me reste à trouver le fond du filet », a commenté Gallagher, lundi.

Gallagher a connu une excellente campagne après avoir fait forte impression l'an dernier. Il a amassé 77 points, dont 41 buts, en 54 matchs avec les Giants de Vancouver, dans la Ligue de hockey de l'Ouest.

Gallagher a tout fait cet été pour gravir rapidement les échelons du hockey professionnel. Il a côtoyé Josh Gorges, séjournant pendant une semaine à Kelowna, en Colombie-Britannique. Il a également passé du temps chez Gorges à son arrivée à Montréal dernièrement.

Gallagher a également ajouté du muscle à sa charpente. Il affirme peser maintenant 83 kg.

Michaël Bournival tente lui aussi de faire sa niche chez les professionnels. Il connaît un bon camp d'entraînement et parvient à créer des occasions de marquer.

« Je suis un joueur intense, physique, qui se distingue tant en défense qu'en attaque », a estimé Bournival.

C'est justement cette fougue que recherche Sylvain Lefebvre. « Je pense qu'on peut être satisfait de l'ardeur au travail qui a été déployée aujourd'hui », a déclaré l'entraîneur des Bulldogs.

Le camp d'entraînement se poursuit jusqu'à mercredi.

PLUS: