NOUVELLES
01/10/2012 01:00 EDT | Actualisé 01/12/2012 05:12 EST

Des Arabes israéliens commémorent la mort de 13 personnes tuées par la police

Quelque 2.000 Arabes israéliens ont marqué lundi en Galilée la mort il y a douze ans de 13 personnes tuées par la police israélienne après le déclenchement de la seconde Intifada palestinienne, a constaté un journaliste de l'AFP.

Ils ont marché dans la ville de Sakhnine, en Galilée (nord), brandissant des drapeaux palestiniens et des portraits de 13 victimes.

La police est restée à l'écart de la marche qui s'est déroulée sans incident.

En octobre 2000, peu après le début fin septembre de la seconde Intifada palestinienne, douze Arabes israéliens et un Palestinien avaient été tués à Sakhnine par des tirs de la police israélienne lors de manifestations de solidarité avec les Palestiniens.

D'autres commémorations de cet incident ont eu lieu lundi à Nazareth, Oum el-Fahm et dans d'autres localités arabes d'Israël, selon le quotidien israélien Haaretz.

La communauté des Arabes israéliens, descendants des 160.000 Palestiniens restés sur leur terre après la création de l'Etat hébreu en 1948, compte aujourd'hui plus de 1,3 million de personnes, soit 20% de la population totale d'Israël.

scw/hj/phs

PLUS:afp