POLITIQUE
01/10/2012 11:28 EDT | Actualisé 01/12/2012 05:12 EST

Départ de Carl Boileau: Projet Montréal perd son premier élu

Courtoisie

Le conseiller de Projet Montréal, Carl Boileau, a annoncé lundi matin qu'il quitte la formation politique de Richard Bergeron, deuxième opposition à la Ville de Montréal.

Carl Boileau a été le premier membre de Projet Montréal à être élu en 2005 à titre de colistier du chef de la formation, Richard Bergeron, à qui il avait cédé son siège.

Il a ensuite été réélu en 2009 en tant que conseiller d'arrondissement dans le district de De Lorimier du Plateau Mont-Royal.

Sur son blogue, Carl Boileau énumère de nombreuses frictions avec l'exécutif du Plateau Mont-Royal.

«En effet, j'ai été laissé seul au front à devoir répondre à une multitude de demandes et commentaires des citoyens. Or, vous n'êtes pas sans savoir que dans notre super équipe du Plateau, c'est à certains élus de répondre aux citoyens, et aux attachés de faire l'essentiel du développement politique. Cette configuration découle de la volonté du maire d'investir toutes les ressources humaines dans la recherche et le développement. Parallèlement, nous n'avons pas de directeur de cabinet, pas d'attaché responsable aux communications, pas de préposé à la réception (dans ce qui est devenu un bunker opaque). Puis le soutien politique est seulement offert à certains élus.»

Il ajoute qu'il lui était devenu difficile de faire avancer ses dossiers: «[...] quand j'ai compris qu'aucun de mes dossiers ne pouvait adéquatement aboutir s'il pouvait me mettre en valeur, je me devais de les refiler à d'autres intermédiaires».

Carl Boileau continuera à siéger à titre de conseiller indépendant. Membre de la première heure de Projet Montréal, il affirme avoir le parti toujours «tatoué sur le cœur».

Pour lire l'ensemble du billet de Carl Boileau, cliquez ici.