NOUVELLES
01/10/2012 12:50 EDT | Actualisé 01/12/2012 05:12 EST

Canada: accord syndical avec Chrysler approuvé par les salariés

Le syndicat des Travailleurs canadiens de l'automobile (TCA) a annoncé lundi que ses membres travaillant pour Chrysler ont approuvé à 90% une nouvelle convention collective, ce qui met fin aux négociations 2012 avec les trois grands constructeurs américains.

Des accords similaires avaient été ratifiés la semaine dernière par 82% des travailleurs syndiqués chez Ford et 73% chez General Motors, ce qui a permis d'éviter une grève.

Selon TCA, les négociations ont été dures. "Jamais +les Trois de Detroit+ n'ont coordonné une telle attaque contre nos salaires, retraites et prestations", affirme le syndicat dans un communiqué.

Le syndicat affirme avoir atteint ses objectifs: "Une participation correcte aux fruits des récents succès des constructeurs, engagement à préserver les emplois pendant la durée de l'accord, maintien des avantages durement acquis auparavant et refus de salaires deux poids deux mesures" (concernant les salariés nouvellement embauchés).

En même temps, TCA estime que le secteur automobile au Canada est "toujours instable" et cela en raison de l'absence d'une politique ferme de l'Etat pour garantir le développement de cette industrie.

L'accord avec les employeurs, dit-il, "ne réduit pas l'afflux à sens unique de pièces automobiles sur notre marché intérieur, ne freine pas notre monnaie hyper-gonflée qui tue les exportations canadiennes et n'encourage pas l'investissement dans les technologies d'économie de carburant de nouvelle génération dont nous avons besoin au Canada aujourd'hui".

"Tout cela dépend des décideurs politiques gouvernementaux. Et à l'heure actuelle, ils ne font pas leur travail", affirme encore le syndicat.

via/sab/bdx

PLUS:afp