NOUVELLES
30/09/2012 10:54 EDT | Actualisé 30/11/2012 05:12 EST

Tour d'Italie - Les étapes les plus importantes

Les étapes en théorie les plus sélectives de la 96e édition du Tour d'Italie cycliste, en mai prochain:

8e étape (Gabicce Mare - Saltara, 55,5 km):

Le premier contre-la-montre individuel, dans les Marches, est placé à la fin de la première semaine. Sa distance, rare dans le Giro, est la plus longue depuis le "chrono" dans les Cinque Terre en 2009.

10e étape (Cordenons - Altopiano del Montasio, 167 km):

Après le transfert et la première journée de repos, l'étape se conclut par une ascension finale inédite, près de la frontière avec la Slovénie.

14e étape (Cervere - Bardonecchia, 156 km):

La montée très roulante jusqu'à Sestrières précède la descente vers la vallée de Suse et le final au-dessus de Bardonecchia, 7 kilomètres très pentus (9 %).

15e étape (Cesana Torinese - Galibier, 150 km):

Le col-frontière du Mont Cenis conduit à la Maurienne et au Télégraphe, marche-pied du Galibier. Le grand col alpestre est escaladé par son versant le plus sévère (Plan Lachat).

18e étape (Mori - Polsa, 19,4 km):

Le second contre-la-montre individuel comporte une montée en deux temps, dans la vallée de Trente. Au total, un dénivelé de 1000 mètres sur les 19,4 kilomètres.

19e étape (Ponte di Legno - Val Martello, 138 km):

Un concentré de difficultés: le Gavia en hors d'oeuvre, le Stelvio, "toit" de la course à 2758 mètres d'altitude pour plat de résistance, et la longue grimpée dans le Val Martello pour finir.

20e étape (Silandro - Trois Cimes de Lavaredo, 202 km):

Montées et descentes alternent sans répit dans les 138 derniers kilomètres. Quatre cols sont à franchir avant l'ascension vers les Trois Cimes de Lavaredo, où l'arrivée est jugée au refuge Auronzo.

jm/pid

PLUS:afp