NOUVELLES

Le Canada et les États-Unis renforcent la sécurité aux postes frontaliers

30/09/2012 08:21 EDT | Actualisé 30/11/2012 05:12 EST
AP
An illegal immigrant from El Salvador is searched on the tarmac prior to boarding an MD-80 aircraft for a repatriation flight of 80 immigrants to their home country, Tuesday, June 26, 2012 at Phoenix-Mesa Gateway Airport in Mesa, Ariz. Immigration and Customs Enforcement (ICE) operate four to five repatriation flights weekly out of Mesa to El Salvador, Guatemala and Honduras. Shackled violent offenders, minors and women are separated on the flight and are turned over to El Salvador's immigration officers upon arrival. (AP Photo/Matt York)

L'Agence des services frontaliers du Canada et le Département américain de la Sécurité intérieure lancent en ce dimanche la phase I de leur plan d'action sur les entrées et sorties à la frontière.

Cette étape du projet pilote permettra au Canada et aux États-Unis de mettre à l'essai leur capacité d'utiliser la technologie de l'information pour échanger les renseignements biographiques à l'entrée des voyageurs qui ne sont pas des citoyens canadiens ou américains. Ainsi, le dossier d'entrée dans un pays deviendra le dossier de sortie de l'autre pays.

Pour cette phase I, seulement quatre postes frontaliers sont visés, deux en Colombie-Britannique et deux en Ontario.

Selon le ministre canadien de la Sécurité publique, Vic Toews, cet échange de données est un élément clé du renforcement de la sécurité frontalière. Il précise que ce système coordonné d'entrées et de sorties aidera les États-Unis et le Canada à identifier les personnes qui tenteraient de prolonger leur séjour dans l'un ou l'autre des pays au-delà de la période autorisée.

De plus, un tel système permettra de surveiller les départs des personnes visées par une ordonnance de renvoi et de vérifier si les demandeurs respectent les conditions de résidence afin de conserver leur admissibilité aux programmes d'immigration.


INOLTRE SU HUFFPOST

Les 30 destinations préférées des Québécois