NOUVELLES

Le Real Madrid durcit les conditions pour être candidat à la présidence

30/09/2012 11:10 EDT | Actualisé 30/11/2012 05:12 EST

L'assemblée des socios du Real Madrid, réunie dimanche, a approuvé à une large majorité le changement des statuts électoraux à la présidence du club, rendant plus difficile l'accès à celle-ci, a annoncé le club sur son site internet.

Cette modification des statuts du club consiste en deux changements importants, portant tous deux sur les conditions pour pouvoir se porter candidat à la présidence du club.

"Après la fin de l'assemblée générale ordinaire, les socios représentants du club ont approuvé en assemblée extraordinaire la modication des statuts sociaux du club", a annoncé dimanche le club madrilène.

Alors qu'il fallait jusqu'ici avoir été socio du club pendant 10 ans pour pouvoir se présenter à des élections présidentielles, l'assemblée extraordinaire du club a ainsi porté ce chiffre à 20.

Quant au deuxième changement, il porte sur les garanties financières à apporter pour pouvoir postuler au poste de président de l'entité merengue.

Jusqu'à présent, le club merengue s'en tenait aux exigences de la "loi espagnole sur le sport" qui stipulait qu'un candidat à la présidence d'un club devait pouvoir se porter garant de 15% du budget du club.

Mais après le vote de l'assemblée extraordinaire, "le patrimoine personnel des candidats" sera également pris en compte.

"Nous avons simplement voulu éviter qu'un tiers puisse se porter garant d'une autre personne", a commenté Perez, interrogé sur ces changements.

A neuf mois des prochaines élections à la présidence, l'actuel dirigeant du Real Madrid, Florentino Perez, durcit ainsi les conditions à sa propre succession.

Plusieurs médias espagnols émettent l'hypothèse qu'il s'agit là d'une stratégie de l'actuel occupant du poste pour écarter de possibles concurrents.

cle/jde

PLUS:afp