NOUVELLES
30/09/2012 02:55 EDT | Actualisé 30/11/2012 05:12 EST

La défensive âgée des Bears sera confrontée à Romo, et à celle des Cowboys

ARLINGTON, États-Unis - Tous ces joueurs dans la trentaine sont encore dominants en défensive du côté des Bears de Chicago. Ils peuvent atteindre le quart adverse et effectuer leur part de plaqués, en dépit du fait qu'ils aient perdu un peu de vitesse avec les années.

Les Bears ont entrepris la quatrième semaine d'activités dans la NFL avec 14 sacs, dont deux et demi chacun pour Julius Peppers et Israel Idonije. Les secondeurs Lance Briggs et Brian Urlacher mènent l'équipe avec 21 plaqués chacun.

Urlacher, l'aîné en défensive à l'âge de 34 ans, croit qu'il progressera encore lundi soir lors du match des Bears contre les Cowboys à Dallas, après avoir raté le calendrier préparatoire en raison d'une opération au genou gauche.

«Je n'ai plus de douleur... Plus je joue, plus je m'améliore, et plus je retrouve la forme», a dit Urlacher, qui n'a pas raté le moindre match régulier. «Le calendrier préparatoire vient juste de finir pour moi. C'est comme ça que j'aborde les choses. Je n'ai pas participé aux matchs préparatoires, et en ce moment je sens que je retrouve ma forme habituelle et que je peux courir un peu plus rapidement.»

Les Bears seront au Cowboys Stadium afin de se mettre aux trousses de Tony Romo, dans un match oposant des équipes à 2-1 jusqu'ici cette saison.

Romo a été carrément tabassé la semaine dernière. Il a subi quatre sacs du quart, a commis deux échappés après avoir été pris en sandwich entre deux joueurs défensifs et a essuyé plusieurs plaqués sévères dans une courte victoire contre les Buccaneers de Tampa Bay.

Les Cowboys n'obtiendront pas de laissez-passer contre l'unité défensive vieillissante des Bears.

«Ils forment une défensive époustouflante. Et je suis très honnête. Ça commence sur la ligne de mêlée... Ils ne blitzent pas tant que ça, mais ils appliquent autant que pression que les autres clubs du circuit», a déclaré l'entraîneur-chef des Cowboys Jason Garrett. «Ils jouent de la bonne façon. Ils sont infatigables.»

Les Bears ont présenté l'une des meilleures défensives de la NFL au cours des trois premières semaines, n'allouant que 279 verges (sixièmes dans la NFL) et 16,7 points en moyenne (cinquièmes).

DeMarcus Ware, le secondeur étoile qui a fête son 30e anniversaire plus tôt cet été, et la défensive des Cowboys sont bons eux aussi.

Les Cowboys sont premiers dans la NFL avec 250 verges concédées en moyenne par match. Les Buccaneers en ont obtenu 166 la semaine dernière, et ils n'en avaient que 96 avant la dernière progression du match. La défensive texane est la principale raison pour laquelle ils ont pu remporter deux matchs jusqu'ici, en dépit du fait qu'ils soient derniers dans la NFL avec un total de 47 points marqués au cours des trois premiers matchs.

«Je crois que ce groupe a fusionné, a commenté le coordonnateur défensif des Cowboys Rob Ryan. Nous avons travaillé fort l'an dernier. Nous n'étions simplement pas aussi efficaces, mais chaque gars croit dans celui à ses côtés. Je pense aussi qu'ils croient dans leurs entraîneurs... Nous ne formons qu'un.»

PLUS:pc