NOUVELLES
30/09/2012 04:11 EDT | Actualisé 29/11/2012 05:12 EST

Irak : 32 morts dans une série d'attentats

En Irak, une série d'attentats a fait au moins 32 morts, dont plusieurs policiers, et 104 blessés.

À Taji, une ville majoritairement sunnite située à 25 kilomètres au nord de la capitale, Bagdad, l'explosion de quatre voitures piégées aurait fait au moins six morts, dans un quartier où résident des chiites.

À Bagdad, un kamikaze a fait exploser sa voiture piégée sur une artère commerciale. Deux personnes, dont un policier, ont été tuées, et cinq autres ont été blessées.

Environ deux heures plus tard, une deuxième voiture piégée a explosé pratiquement au même endroit, au moment où les pompiers et les policiers nettoyaient la scène du premier attentat. Un policier a péri et quatre personnes ont été blessées.

Toujours dans la capitale irakienne, un policier a été tué après avoir été atteint par balle. Une voiture a par la suite explosé, alors qu'arrivaient les renforts policiers. Un civil a perdu la vie.

Quatre autres policiers ont perdu la vie à Kout, au sud de Bagdad.

D'autres attentats à la voiturée piégée ont fait des victimes à Al-Madaïn, Bakouba, ainsi qu'à Khan Beni Saad.

Les violences restent monnaie courante en Irak, le pays étant toujours déchiré par des affrontements interconfessionnels et une crise politique.

Selon un décompte de l'AFP, cette nouvelle vague d'attentats porte à 252 le nombre de personnes tuées depuis le 1er septembre et au moins 801 personnes ont été blessées.

PLUS: