NOUVELLES

Bryant réussit un placement victorieux et les Falcons défont les Panthers 30-28

30/09/2012 05:12 EDT | Actualisé 30/11/2012 05:12 EST

ATLANTA - Matt Bryant a réussi un placement de 40 verges avec cinq secondes à jouer et les Falcons d'Atlanta sont demeurés invaincus, dimanche, en arrachant une victoire de 30-28 aux Panthers de la Caroline.

Les Falcons (4-0) connaissent leur meilleur début de saison depuis 2004, lorsqu'ils ont atteint le match de championnat de l'Association nationale. En dépit du fait qu'il eut encaissé sept sacs du quart, Matt Ryan a décoché trois passes de touché pour les Falcons. Bryant a ajouté trois placements.

«On a fait les jeux qu'on avait besoin d'exécuter, a dit Ryan, qui a amassé 369 verges aériennes. C'est exactement ce qu'il faut faire à chaque semaine dans cette ligue.»

Il s'agissait d'ailleurs pour les Falcons de leur match le plus difficile depuis le début de la campagne.

«C'était vraiment excitant, ouf!», s'est exclamé l'entraîneur Mike Smith, finalement en mesure de souffler un peu. «À chaque fois que le match semblait perdu, à chaque fois que tout le monde croyait qu'on n'avait plus aucune chance de gagner, on a été capable de s'en sortir.»

Les Panthers (1-3) ont presque confirmé leur triomphe lorsque Cam Newton a pris ses jambes à son cou alors qu'il restait un peu plus d'une minute à faire au match. Il a toutefois échappé le ballon tandis qu'il tentait une glissade pour obtenir quelques verges supplémentaires.

«Il faut protéger le ballon, a déclaré Newton. C'est sur cet aspect clé qu'on s'est concentré toute la semaine, et je l'ai échappé. Beaucoup de joueurs comptent sur le porteur de ballon, et je suis celui dont tout le travail repose sur 'garder le ballon dans mes mains', et je l'ai échappé.»

Les Panthers ont néanmoins recouvré l'échappé et ont dû dégager, expédiant le ballon au 1 des Falcons. Ryan a immédiatement sorti les siens du pétrin, décochant une passe de 59 verges à Roddy White.

Quatre jeux plus tard, Bryant réalisait le placement victorieux.

Avec Julio Jones sur la touche en raison d'une blessure à la main droite, White se devait de connaître un excellent match pour les Falcons, et il n'a pas déçu.

Il a capté huit passes pour 169 verges, incluant une paire de touchés. Mais son attrapé le plus important a été le tout dernier.

«Matt m'a dit exactement où il allait envoyer le ballon, et de simplement me charger de faire un beau jeu, a mentionné White. Nous n'avons pas songé pendant une seule seconde que nous allions perdre le match.»

Les Panthers ont beaucoup mieux joué que lors de leur dernière sortie, qui s'était soldée par une défaite de 36-7 à domicile face aux Giants de New York, mais ce ne fut pas suffisant pour éviter de glisser à trois matchs des Falcons dans la section sud de la Nationale.

«Je voudrais m'excuser auprès de mes coéquipiers et des fans qui ont regardé la rencontre, a ajouté Newton. Tout le monde faisait son travail. J'avais clairement le premier essai, mais il aurait vraiment fallu que je garde le ballon dans mes mains.»

PLUS:pc