NOUVELLES
30/09/2012 06:30 EDT | Actualisé 30/11/2012 05:12 EST

Ballesteros veillait sur l'Europe

Avec l'image du regretté Severiano Ballesteros sur leurs sacs, les Européens ont réalisé une des remontées les plus spectaculaires de l'histoire pour remporter la Coupe Ryder.

Les Européens ont enlevé 8 1/2 des 12 points à l'enjeu lors des 12 matchs en solo pour arracher une victoire de 14 1/2 - 13 1/2 sur le parcours de Medinah en Illinois.

Il a fallu attendre le coup roulé de l'Allemand Martin Kaymer au 18e trou de l'avant-dernier match de la journée pour voir l'Europe célébrer cette égalité qui était suffisante pour conserver la Coupe.

Tiger Woods a ensuite concédé le dernier trou à l'Italien Eduardo Molinari dans le dernier match de la journée, mais ce demi-point ne voulait plus rien dire puique l'Europe était déjà assurée de conserver la Coupe.

Tirant de l'arrière 10-6 après deux jours, les Européens ont rapidement effacé l'important déficit de quatre points en enlevant les quatre premiers matchs de la journée.

Même s'il a réussi six oiselets, Luke Donald a dû se rendre au 17e trou pour finalement enregistrer le premier point de la journée.

Paul Lawrie, Ian Poulter et le retardataire Rory McIlroy ont ensuite gagné leurs duels pour créer l'impasse à 10-10.

McIlroy est arrivé à Medinah sous escorte policière 11 minutes avec son heure de départ. Il avait oublié qu'il était dans le fuseau horaire du centre des États-Unis et croyait que son départ était une heure plus tard.

Le numéro un mondial a tout de même disposé de Keegan Bradley par deux trous grâce à une récolte de six oiselets.

Quand Ian Poulter a défait Webb Simpson pour faire 10-10, c'était sa 4e victoire. Poulter, qui a été parfait lors cette semaine, présente une fiche de 12-3 en quatre présences à la Coupe Ryder.

La première égalité n'a duré que quelques minutes, alors que Dustin Johnson a gagné son match contre le Belge Nicolas Colsaerts en remportant trois trous consécutifs du 14e au 16e.

Johnson est le seul Américain à avoir remporté tous ses matchs lors de cette 39e Coupe Ryder.

Puis, dans la fin de match la plus spectaculaire de la journée, Justin Rose a réussi trois roulés époustouflants pour égaler le 16e trou, avant de gagner les 17e et 18e pour arracher la victoire devant Phil Mickelson.

PLUS: